Refusant les nombreuses propositions de la FRMF après son limogeage annoncé à "l'amiable", l'ancien sélectionneur national, Badou Zaki, qui n'a toujours pas signé la rupture de son contrat, réclame non seulement les primes relatives à sa participation dans les éliminatoires de la CAN 2017 mais exige aussi le solde des 20 mois de salaires encore restants dans son contrat initial.
Face à l'obstination du technicien Marocain à qui la FRMF avait offert le poste de Conseiller au sein de l'instance fédérale, cette dernière, convaincue d'être dans son droit, aurait finalement décidé de rompre unilatéralement le contrat de Badou Zaki en l'invitant de recourir à la FIFA ou au TAS s'il est toujours aussi déterminé pour plumer la FRMF.

Tweet LDA

  • وليد أزارو يوضّح أنّه لن يكون تجربة عربية فاشلة في الأهلي
  • L'Olympique Marseille relance le dossier Mehdi Carcela
  • Coup dur pour Abdelhamid El Kaoutari et le SC Bastia

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne

Top