Le Kenyan Sami Kigen a réussi l’exploit en remportant dimanche le marathon de Rabat en établissant un nouveau record de l’épreuve en 2 h 9 min 22 s. Le précédent record de 2 h 10 min 30 s avait été établi par son compatriote Justus Kimuta. Pamela Rotich a remporté haut la main le marathon dames.
 
Elle a établi un nouveau record de l’épreuve en 2 h 28 min 6 s. Le troisième record établi dimanche est celui du semi-marathon, établi par le Marocain Mohamed Zaïni, qui a parcouru la distance en 1 h 1 min 21 s.
 
Le semi-marathon masculin a connu une domination marocaine avec Mohamed Zaïni, vainqueur, talonné par son compatriote Ahmed Tamri, qui a semé le Kenyan Vicntche Chepkok dans les derniers mètres. Une victoire avec, comme cerise sur le gâteau, le record battu par Zaïni, sociétaire de l’Olympique Dcheira (1 h 1 min 21 s). L'athlète, qui n’a pas un grand palmarès, réalise aujourd’hui son premier exploit. «Tout l’avenir est devant lui, il n’a que 23 ans», confie son entraineur, Habib Maghrouss. Zaïni sera mis à l’épreuve à la fin du mois, quand il participera au Championnat du monde. Une grande satisfaction et beaucoup de fierté des organisateurs qui estiment que le Marathon de Rabat rivalise aujourd’hui avec ceux de New York et Boston, quand bien même il reste beaucoup à faire sur le plan de la mobilisation des participants. «Le Marathon de Boston, âgé de 117 ans, dispose d’un chrono de 2 h 9 min», indiqua Abdelilah Obba, de la commission d’organisation. Il fait allusion aux trois records battus en un seul jour sur le jeune marathon de Rabat, ceux des marathons masculin et féminin et celui du semi-marathon masculin. En effet, le Kenyan Sami Kigen a réalisé un temps de 2 h 9 min 22 s, pulvérisant le précédent record détenu par son compatriote Justus Kimuta (2 h 10 min 30s).
 
La victoire de Kigen est une grande surprise, il s’était contenté du sixième rang l’année dernière. Les Kenyans ont d'ailleurs totalement dominé la course, puisqu'ils ont occupé les trois marches du podium. Pas de surprise chez les dames où la logique a été respectée avec la nette victoire Pamela Rotich, laquelle a écrasé ses concurrentes de son talent, battant le record de la compétition (2 h 28 min 6 s) qui a été amélioré de 4 minutes ! Le semi-marathon féminin a été dominé par les Éthiopiennes conduites par Yenensh Tilahum (1 h 9 min 39 s). Le marathon n’a enregistré aucun incident ou réserve, hormis quelques cas d’évanouissement qui rentrent dans le déroulement normal de la compétition, si l’on en croit le responsable de la cellule médicale, Dr Kettani : «On n’a enregistré que 50 consultations sur 7.000 participants, pour leur grande majorité sans gravité. Il s’agit de cas d’hydratation, de polyglycémie et de blessures légères». Pour Abdelilah Obba, le but recherché est de mobiliser la population pour la pratique du sport et pour contribuer à donner au marathon de la capitale le rayonnement qu’il mérite sur le plan international.

Réseaux LDA

Suivez-nous

Fans-LDA

Tweet LDA

  • L'égalisation ratée à la 92e min par Nabil El Zhar face au Barça
  • Kévin Malcuit dans le viseur d'un club de Premier League
  • Il quitte le match en larmes après avoir été victime de cris de singes

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
Mail : cliquez ICI
Tél : +32.494.16.51.36

Nous avons 1012 invités et aucun membre en ligne

Top