Cette après-midi se déroulait au Caire le tirage au sort de la phase qualificative zone Afrique pour la Coupe du Monde 2018 accueillie par la Russie. Le Maroc a hérité de sérieux adversaires parmi lesquels La Côte d’Ivoire, Le Gabon et le Mali. 

Les « trente millions de sélectionneurs » marocains, prudents au mieux, pessimistes comme à leur habitude, voir fatalistes en réalité se sont empressés de qualifier le groupe C de groupe de la mort. Mais qu’en est-il réellement ?

Sur les 32 équipes devant prendre part à cette compétition mondiale, seules 5 nations seront africaines. A y voir de plus prêt et au vu des résultats du tirage au sort, aucune des sélections du vieux continent ne semble avoir la garantie de décrocher le précieux sésame.

Il est vrai que sur le papier, le groupe du Maroc présente de sérieux prétendants, mais en réalité, c’est le cas pour l’ensemble des groupes. Afin de décrocher une place en phase finale, le voisin algérien devra se confronter à la Zambie, Le Nigéria et le Cameroun. Même constat pour le Ghana qui devra se défaire de l’Egypte, du Congo et de l’Uganda.

En réalité, sur les 5 groupes constitués seuls la Tunisie et le Sénégal semblent avoir l’avantage sur le papier. Les deux sélections ont hérité respectivement de la Lybie, de la RD Congo, et de la Guinée, ainsi que de L’Afrique du Sud, du Burkina Faso et du Cap Vert.  Mais à y voir de plus près, les Aigles de Carthage ne sont pas à l’abri d’une surprise de la part de la RD Congo. Idem pour le Sénégal qui n’est pas à l’abri de voir le Cap Vert jouer les troubles faits.

Les places pour une phase finale d’une Coupe du Monde valent très cher, et autant dire qu’il faut être parmi les meilleurs, si ce n’est le meilleur pour en décrocher une.

Le Maroc dispose de l’une des meilleures générations de joueurs des vingt dernières années. Même constant au niveau de la direction technique, Hervé Renard ayant remporté deux coupes d’Afrique des nations respectivement avec la Zambie et la Côte d’Ivoire. La fédération jouie d’une structure stable offrant toutes les conditions nécessaires à la réussite d’une équipe nationale.

Ces places en phase finale de la Coupe du Monde iront aux équipes qui auront d’abord le plus de grinta et qui sauront constituer le meilleur collectif.

Le temps où l’on se cachait derrière les fautes d’arbitrage, l’état des pelouses, les conditions météorologiques et autres excuses farfelues, ce temps-là est révolu. Le temps où l'on ressortait les calculatrices, il est indispensable qu'il fasse parti de notre passé. Pour le Maroc, l’heure de la vérité a sonné, et c’est maintenant ou jamais !

Le Maroc a ses chances, comme toute autre nation, aux Lions de l’Atlas de saisir l’opportunité. C’est aux Lions qu’implique la responsabilité d’être soudés, solidaires, combatifs et surtout d’y croire jusqu’au bout. Et c’est avant tout la responsabilité des supporters marocains de les soutenir tout au long de ce parcours.

Oublions toutes les raisons pour lesquelles cette qualification n’aboutirait pas et concentrons-nous sur les seules raisons qui mèneront l’équipe nationale à la consécration !

Tweet LDA

  • Hadji et Alioui récompensés
  • Pour suivre Hakim Ziyech contre Excelsior
  • Le meilleur d'Hamza Mendyl contre Nice en Coupe de la Ligue

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 782 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP