Le Maroc a gagné une place au Classement mondial FIFA/Coca-Cola d'août et occupe désormais la 53ème position, soit son meilleur classement depuis 2009.
Cette avancée est le fruit des bons résultats durant les derniers mois, que ce soit en qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2017 ou de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Le Maroc a obtenu sept victoires, deux nuls et une défaite face à la Guinée équatoriale en novembre 2015.
"La progression du Maroc au classement mondial est très importante pour nous. Être parmi les meilleures équipes africaines nous permet de figurer dans le premier chapeau des tirages des compétitions continentales et mondiales. Nous devons poursuivre ces bons résultats pour atteindre le meilleur classement possible au niveau mondial et africain", souligne Yunis Abdelhamid, défenseur central de Dijon et de la sélection marocaine au micro de FIFA.com.
"Notre parcours a été exemplaire ces derniers mois", analyse Manuel da Costa, vice capitaine des Lions de l'Atlas, et pensionnaire de l'Olympiakos. "Nous avons été la première équipe qualifiée pour la CAN 2017 et nous avons obtenu notre sésame pour le dernier tour des qualifications pour la Coupe du Monde 2018. Nous marquons beaucoup de buts, tout en en encaissant peu. Nous sommes invaincus depuis l'arrivée d'Hervé Renard. Le sélectionneur fait son travail et l'équipe est sur la bonne voie". Et Abdelhamid d'ajouter : "Il a beaucoup apporté à la sélection. Il a beaucoup d'expérience et a déjà remporté deux CAN. Il est très ambitieux et demande à ses joueurs de l'être aussi, ce qui est positif".
Le travail de Zaki et la touche de Renard
Certes le technicien français n'est pas étranger aux récents bons résultats des Lions de l'Atlas, mais il serait injuste d'occulter le travail de son prédécesseur à la tête de la sélection, Badou Zaki "Tout le monde sait que Renard est expérimenté et ambitieux. Il a remporté deux CAN, ce qui n'est pas rien. Il connaît par cœur les équipes africaines et notre avenir est prometteur avec lui. Mais la progression de la sélection marocaine ne date pas de l'arrivée de Renard mais de Badou Zaki, avec qui tout allait bien", tempère ainsi Mounir Obbadi, milieu de terrain de Lille.
Pour Achraf Lazaar, qui vient de quitter Palerme pour Newcastle, chacun sa méthode, l'important étant que le Maroc ait progressé : "L'équipe s'est beaucoup améliorée dernièrement. Renard a changé beaucoup de choses, dont la tactique. C'est normal car chaque entraîneur a sa façon de travailler. Selon moi, l'équipe a progressé avec Zaki et avec Renard. Les résultats parlent d'eux-mêmes", conclut-il.

Tweet LDA

  • Selon la presse espagnole Carvajal aurais besoin de repos, ceci laisserai donc entendre qu’Achraf Hakimi prendra pr…
  • RT @Lionsdelatlass: Maroc - Gabon se jouera à Casablanca ! #Russia2018 #MARGAB
  • @mommyissuues Casablanca

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 531 invités et aucun membre en ligne

Top