Parmi les joueurs marocains restés sur le carreau après la période du mercato estival, on retrouve les noms d'Adel Taarabt, de Marouane Chamakh mais aussi celui Mohamed Aoulad aux côté de Mustapha Oussalah, Rachid Farsi et Karim Tarfi pour ce qui concerne le championnat Belge. 
Pour Mohamed Aoulad, attaquant passé par le Brussels, Anderlecht, Charleroi, Waasland, Saint-Trond et Westerlo et sans club à seulement 25 ans, « C’est frustrant, évidemment, (de ne pas avoir de club) mais ce n’est pas non plus comme si j’étais à la rue. D’ailleurs, je n’ai pas fait les démarches pour toucher le chômage, par exemple, et je ne perçois donc aucun revenu. En ce moment, je continue à travailler d’arrache-pied afin d’être directement prêt au cas où. D’expérience, je sais qu’un joueur qui ne l’est pas ne sera pas repris pour aider un club en difficulté. Or je vois qu’il y en a qui auraient bien besoin d’un bon attaquant en ce moment », confie le turbulent Mohamed Aoulad qui pourra toujours se tourner vers la Botola Pro pour trouver un employeur.

 

Tweet LDA

  • Trophée Santiago Bernabéu : Réal Madrid -:- Fiorentina
  • Le Réal jouera la Fiorentina en hommage à Santiago Bernabéu
  • Réaction et confidences de Sellami après sa qualification au CHAN

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 481 invités et aucun membre en ligne

Top