Entamée le vendredi 12 février, la Ligue des champions Orange 2016 connaîtra son épilogue ce dimanche 23 octobre, à Alexandrie, en Egypte, ville d’accueil de la finale retour entre le Zamalek du Caire et les Mamelodi Sundowns de Pretoria.
 
Il aura fallu 112 matches, 3 forfaits, deux avant le coup d’envoi, Mochudi Chiefs (Botswana) et Praia Cruz (Sao Tome et Principe) et le dernier, Volcan Moroni (Comores), au tour préliminaire après le match aller, une défaite à domicile contre les Sud-Africains de Kaizer Chiefs (0-4). Curieusement on n’a eu qu’une seule fois avoir recours aux tirs au but pour départager les Nigérians d’Enyimba et les Tunisiens de l’Etoile du Sahel, en huitième de finale (victoire d’Enyimba 4 à 3, à Sousse). Au total, on aura enregistré 65 victoires à domicile, 23 victoires à l’extérieur et 24 matches nuls.
Sur les 55 clubs sur la ligne de départ, il n’en reste plus que deux et une demie rencontre puisqu’ il s’agit de disputer la manche retour. A l’aller les Mamelodi Sundowns ont inscrit trois buts sans en encaisser aucun. Sur la prestation des deux équipes, il est difficile d’envisager une résurrection du Zamalek. A cela plusieurs explications. Au Lucas Moripe Stadium, les Egyptiens ont aligné une formation essentiellement défensive, sans aucune imagination, constamment sous la pression des Sud-Africains.
Deuxième raison pour ne pas envisager le rétablissement, les deux équipes se sont déjà frottées à deux reprises pendant la phase de poules et les Sundowns se sont chaque fois imposés, 2-1 en Egypte et 1-0 chez eux. L’échec contre les Sud-Africains est cependant le seul enregistré cette saison à la maison ; il a gagné les quatre autres matches devant son public, sa plus belle victoire étant celle de la demi-finale aller, 4-0, contre le Wydad Athletic Club de Casablanca. En face, les Sundowns, en déplacement n’ont signé qu’une seule victoire, celle devant le Zamalek, pour un nul et trois défaites.
Contrairement aux idées reçues le fait de jouer la seconde manche à domicile ne constitue pas un avantage majeur. Sur les 50 finales jouées jusque-là (la première, en 1965 se disputant sur un seul match), le club qui accueillait la seconde manche l’a emporté 27 fois.
A dix reprises le titre s’est joué aux tirs au but, la première il y a exactement 40 ans entre le Hafia de Conakry et le Mouloudia d’Alger. Vainqueurs 3-0 chez eux, les Guinéens s’étaient inclinés sur le même score en Algérie. Aux tirs au but, le Mouloudia s’était encore imposé par 3 à 0.
Alors une sixième couronne pour le Zamalek après celles de 1984, 1986, 1993, 1996 et la dernière en 2002 ou une première pour les Mamelodi Sundowns qui serait la deuxième victoire d’un club sud-africain dans l’épreuve la plus convoitée du calendrier après celle d’Orlando Pirates en 1995. Verdict dimanche soir à Alexandrie.

Réseaux LDA

Suivez-nous

Fans-LDA

Tweet LDA

  • Le doublé de Yacine Bammou face à Caen
  • Le but de Mimoun Mahi face à Go Ahead Eagles
  • نجم ريال مدريد ينشر رسالة باللغة العربية قبل الكلاسيكو

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
Mail : cliquez ICI
Tél : +32.494.16.51.36

Nous avons 303 invités et aucun membre en ligne

Top