La gardienne de but Fatim Diawara de l’Équipe Féminine Gambienne U17 qui avait participé à la Coupe du Monde féminine en 2012 fut identifiée parmi les victimes du naufrage d'un bateau qui transportait plusieurs migrants clandestins en Méditerranée.
 

Fatim a quitté son pays natale en septembre dernier, avec un argent de poche fourni par son agent. Malgré l’opposition farouche de sa famille, qui n’a eu de cesse de la supplier de revenir à la maison, elle a traversé trois pays (Sénégal, Mali et la Libye), avant d’embarquer, il y a quelques jours, sur un bateau de fortune vers les côtes européennes.

Elle n’arrivera jamais à destination, elle rendra l'âme à quelques kilomètres de l'Europe au même titre que des dizaines de clandestins et sûrement d'autres talents anonymes.

Tweet LDA

  • Le meilleur de Hakim Ziyech contre ADO Den Haag
  • لقجع: المغرب يؤمن بكامل حظوظه لاحتضان "مونديال 2026"
  • Lekjaa : Le Maroc croit en ses chances d'abriter la Coupe du Monde

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 494 invités et aucun membre en ligne

Top