Le club modeste Brésilien de Chapecoense n'était pas connu sur le plan international mais malheureusement c'est devenu le cas maintenant avec un drame qui fait les grands titres partout.
En effet, alors que le club se rendait en Colombie pour jouer la finale aller de la Copa Sudamericana, son avion s'est crashé et pas moins de 76 personnes ont trouvé la mort et uniquement 5 personnes dont 3 joueurs ont survécu ce qui rappelle l'horrible et tristement célèbre crash de l'avion de l’équipe de Manchester United en 1958.
La police colombienne vient d'annoncer le bilan du drame aérien survenu lundi soir, un avion transportant l'équipe brésilienne de Chapecoense s'étant crashé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union, à environ 50 km de Medellin, deuxième ville de Colombie. Au total, 76 personnes sont décédées et cinq personnes ont survécu à cette catastrophe.
«Six personnes ont été rescapées du crash, mais malheureusement, une est décédée depuis. Tous les autres occupants de l'avion sont malheureusement décédés. La tragédie a fait 76 victimes», a annoncé Jose Gerardo Acevedo, le chef de la police régionale, aux journalistes présents sur place, une déclaration reprise par l'AFP et Reuters.
L'appareil, qui transportait les membres de l'équipe de football Chapecoense, actuelle 9e de la D1 brésilienne à une journée de la fin, arrivait de Bolivie avec à son bord 72 passagers et 9 membres d'équipage. L'aéroport José Maria Cordova de Rionegro, qui dessert Medellin et où devait atterrir l'appareil, avait précédemment fait état dans un communiqué de «six survivants». Mais l'un d'eux est décédé durant son transfert vers un hôpital.
L'avion victime de «pannes électriques»
Les autorités colombiennes ont affirmé que trois des footballeurs du club brésilien de Chapecoense - Danilo, Jackson Follmann et Alan Ruschel - figurent parmi les rescapés, auxquels il faut ajouter deux membres d'équipage. Tous ont été transportés dans des cliniques ou hôpitaux situés à proximité du lieu de l'accident.
Les opérations de recherche ont dû être suspendues en raison des mauvaises conditions climatiques et reprendront ultérieurement, a par ailleurs précisé le maire de La Ceja. L'aéroport avait un peu plus tôt expliqué qu'en raison de la «mauvaise visibilité», due à de fortes pluies, l'accès au site de l'accident n'était possible que par voie terrestre.
Un porte-parole de l'aéronautique civile, qui a installé un poste de commandement unique à l'aéroport pour gérer la situation, a indiqué que l'appareil s'était d'abord déclaré en urgence pour «pannes électriques» et que «l'accident a été enregistré à 22h34». L'avion avait décollé de Sao Paulo, au Brésil, et avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a affirmé la direction des pompiers de Colombie dans un message sur les réseaux sociaux.

Tweet LDA

  • En toute amitié bien sûr !!!
  • LDC : Al Ahli et Azaro en finale contre le WAC de Casablanca
  • المغربي أزارو يقود الأهلي المصري لملاقاة الوداد في نهائي “الأبطال” (فيديو)

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 483 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes...