Deux militants de la société civile ont lancé un appel au "boycott et au sabotage" de la Coupe d'Afrique des Nations de football, qui doit se tenir au Gabon du 14 janvier au 5 février, si les organisateurs n'annoncent pas son transfert "vers un autre pays plus stable" d'ici le 15 décembre.


Untitled 1Les deux signataires de cet "ultimatum", l'opposant gabonais Marc Ona Essangui, figure de la société civile locale, et le Français Laurent Duarte, dénoncent le maintien de la CAN-2017 au Gabon après les violences post-électorales d'août-septembre qui ont marqué la réélection d'Ali Bongo Ondimba.


"Les quatre villes organisatrices : Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, sont celles qui ont connu la plus forte contestation suite à la frauduleuse proclamation d'Ali Bongo Odimba comme président, le 31 août 2016", écrivent-ils dans une lettre au président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou et dont VOA Afrique a obtenu une copie

Tweet LDA

  • وليد أزارو يوضّح أنّه لن يكون تجربة عربية فاشلة في الأهلي
  • L'Olympique Marseille relance le dossier Mehdi Carcela
  • Coup dur pour Abdelhamid El Kaoutari et le SC Bastia

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 417 invités et aucun membre en ligne

Top