S'il existe un domaine dans lequel excelle la sélection nationale du Maroc, c'est bien celui de la diversité ethno-culturelle de son effectif composé à 90% de joueurs possédant au moins 2 nationalités et autant de cultures.

Nul doute que la sélection actuelle de l'équipe nationale dirigée par Hervé Renard, ne dérogera pas à la règle et respectera parfaitement bien le principe du mérite sans tenir compte de l'équilibre communautaire, d'un quotta ou d'une certaine définition présentant la sélection comme étant l'élite du championnat national.
Ceci étant dit, en analysant les origines communautaires des joueurs Marocains susceptibles de participer à la CAN Gabon 2017, on constate qu'il peut y avoir pas moins de 10 Lions disposant de la nationalité Française, histoire de respecter une volonté fédérale qui, selon nos sources, privilégierait davantage les joueurs de culture française, majoritaires dans le mountakhab depuis le début des années 2000, et avec lesquels tout se passe bien, nous a-t-on précisé.
Cependant, depuis l'ère d'Eric Gerets et de Pim Verbeek, les portes de la sélection nationale se sont enfin ouvertes aux joueurs binationaux issus d'autres pays européens, notamment à la Belgique et surtout aux Pays bas, et à moindre mesure aux autres pays limitrophes à la France. La tendance est donc à plus d'ouverture même si la représentativité de la communauté marocaine de France restera prédominante encore pour quelques générations, le temps de se débarrasser d'un certain héritage.
De Yassine El Kharroubi, à Medhi Benatia, sans oublier Romain Saïss, Marouane Da Costa, Fouad Chafik, Youssef Aït Bennasser, Mounir Obbadi, Faycal Fajr, Younes Belhanda, Sofiane Boufal, Khalid Boutaïb, Rachid Alioui, Youssef El-Arabi,... tous issus de l'école de formation et de la culture Française et donc tous porteurs de la double nationalité, voire d'une triple en ce qui concerne les deux capitaines de la sélection nationale, Mehdi Benatia qui pourrait revendiquer l'Algérienne et Da-Costa qui possède la Portugaise en plus de la Française obtenue grâce au droit du sol. Aux deux s'ajoute Mehdi Carcela, qui dispose de la Belge et de l'Espagnole puisqu'il est né en Belgique de père Espagnol.
Au plat pays, on retrouve aussi Nabil Dirar, Omar El-Kaddouri et Fayçal Kherras qui offrent à la communauté Marocaine de Belgique une belle représentativité en équipe nationale, mais en deçà de sa voisine des Pays-Bas, forte avec ses Lions cadres (le clan des Rifains selon notre source) M'bark Boussoufa, Karim El-Ahmadi, Nordin Amrabat, Oussama Tannane ainsi que la star montante, Hakim Ziyech.
Viennent ensuite l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne respectivement représentées par Achraaf Laazar, Munir Muhand et Aziz Bouhhadouz alors que le jeune Hamza Mendyl, né à Casablanca, vient porter le nombre total de nationalités à 9 puisqu'il peut être fier de ses origines Ivoiriennes, lui qui rejoint Carcela et Da-Costa dans le petit cercle des Lions de l'Atlas nés de père non marocain.
En résumé, la sélection d'Hervé Renard pourrait contenir au moins :

- 13 franco-marocains
- 05 hollando-marocains
- 04 belgo-marocains
- 02 espagno-marocains
- 01 italo-marocain
- 01 germano-marocain
- 01 maroco-portugais
- 01 maroco-algérien
- 03 joueurs disposant de 3 nationalités
- 03 joueurs nés de père non marocain
En ce qui concerne le joueur local qui dispose de l'unique passeport Vert et qui constituait jadis 99% de l'effectif des Lions de l'Atlas, on estime sa présence actuelle à 2% et encore !!! Force est de constater qu'il est devenu un Lion en voie de disparition, seuls Bounou, Mendyl et En-nssyri présentent cette exception qui confirme ce qu'on pourrait qualifier d'extinction préméditée tant le joueur local a été négligé par les dirigeants du football marocain, plutôt préoccupés par leurs investissements que par la formation des jeunes qui assure la pérennité de la race.
Mais une chose est certaine ! Tous les joueurs cités sont "sang" % Marocains et tous portent fièrement les couleurs des Lions de l'Atlas même si l'on peut déplorer l'une ou l'autre hésitation de jeunesse.
Dima Maroc et Allez les Lions de l'Atlas, puisez votre force dans cette diversité, qu'elle soit ethnique ou culturelle. Soyez tous unis derrière notre étendard, mais aussi derrière notre Renard, qui doit instaurer la "Culture de la victoire"...

Tweet LDA

  • 🔴🎙Joachim Löw (Coach Allemagne, se méfie du Maroc) : « Nous savons que de très bonnes équipes de partout dans le mo…
  • La prestation de Nordin Amrabat contre le Celta de Vigo
  • Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 478 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes...