La CAN 2017, qui débute samedi prochain, impactera comme lors de chaque édition les clubs français. Cette année, c’est Angers qui est le moins bien loti puisque quatre joueurs, tous titulaires, seront absents plusieurs semaines. En revanche, Bordeaux, Nantes ou encore Caen s’en tirent très bien.

C’est le lot de la Coupe d’Afrique des Nations. Tous les deux ans (en général), de nombreux joueurs évoluant en France mettent le cap au sud pour disputer la CAN avec leurs sélections nationales. Une période difficile à gérer pour certains clubs largement diminués par le départ de joueurs cadres, qui agace certains entraîneurs à l’instar de Christian Gourcuff, très radical sur le sujet : « La CAN est une aberration car tous les joueurs sont en Europe. » Cette année, le Stade Rennais fait partie des équipes touchées par le phénomène. Mais c’est bien Angers qui en paiera le prix le plus fort.

Angers perd quatre titulaires d’un coup

Déjà confronté à plusieurs graves blessures (Letellier, Ketkeophomphone et Andreu), le SCO Angers va passer un mois de janvier très pénible. Quatre de ses joueurs participent cette année à la CAN, et là où le bât blesse, c’est que ces quatre éléments sont tous titulaires dans l’équipe de Stéphane Moulin : Cheikh Ndoye, le capitaine, évoluera avec le Sénégal tout comme l’attaquant Famara Diedhiou, Karl Toko Ekambi sera avec le Cameroun, tandis que Nicolas Pépé a été sélectionné avec la Côte d’Ivoire. A eux quatre, ils pèsent douze des quinze buts inscrits par le club angevin sur la phase aller en championnat. Pour pallier leur absence, le SCO a d’ores et déjà recruté deux attaquants : Kévin Bérigaud et Jonathan Bamba.

Un peloton de clubs sérieusement impactés

Si la situation d’Angers reste clairement la plus difficile en cette période de Coupe d’Afrique des Nations, un peloton de clubs sera également impacté par les absences de joueurs majeurs pendant un mois. C’est le cas de Nancy et de Metz, qui vont perdre chacun deux milieux de terrain titulaires (Ait Bennasser et Nguessan pour Nancy, Doukouré et Manjeck pour Metz). Lorient sera privé de son capitaine Zargo Touré et de son attaquant Benjamin Moukandjo, mais c’est un moindre mal pour les Merlus qui ont eu la bonne surprise d’apprendre que Majeed Waris n’était pas retenu avec le Ghana. Deux titulaires, c’est aussi ce dont va devoir se passer le Stade Rennais ces prochaines semaines avec les sélections de Giovanni Sio en Côte d’Ivoire et de Ramy Bensebaini en Algérie. L’absence du premier est préjudiciable pour le club breton, qui ne possède aucun attaquant de pointe capable de le remplacer actuellement. Saint-Etienne sera de son côté privé de deux joueurs régulièrement titulaires (Henri Saivet et Cheikh Mbengue). Enfin, Lille a laissé partir cinq joueurs, un record en Ligue 1 cette année. Mais seul Naim Sliti est régulièrement titulaire parmi eux.

Les favoris à armes égales

La CAN 2017 ne devrait pas être déterminante dans la course au titre.Nice, leader de Ligue 1, perd gros avec la sélection de Jean-Michaël Seri, mais le milieu de poche est le seul Niçois concerné. Le PSG est dans une situation quasi-similaire avec le départ de Serge Aurier. Du côté de Monaco, deux joueurs ont fait leurs valises pour ce début d’année : Nabil Dirar et Adama Traoré. Mais aucun des deux n’est titulaire cette saison. Et hormis un match de Coupe de la Ligue mardi prochain, Monaco n’aura pas un calendrier particulièrement surchargé d’ici leur retour. A Lyon, l’absence de Nicolas Nkoulou aurait pu être plus gênante en début de saison, mais le Camerounais ne joue quasiment plus à l’OL. C’est davantage le départ de Rachid Ghezzal qui risque d’être préjudiciable pour Bruno Genesio.

Bordeaux, Nantes et Caen les mieux lotis

Seuls deux clubs de Ligue 1 n’envoient aucun joueur à la CAN cette année : Bordeaux et Nantes. Côté bordelais, Maxime Poundjé aurait pu être sélectionné avec le Cameroun, mais il a préféré décliner l’invitation. A Caen, l’absence de Syam Ben Youssef passera inaperçue, le Tunisien étant écarté depuis plusieurs mois. Parmi les clubs bien lotis, on peut aussi citer l’Olympique de Marseille. Alors que Zambo Anguissa et Bedimo auraient pu être concernés par la compétition, seul Clinton Njie s’est finalement envolé avec la sélection camerounaise. Une absence surmontable pour le club phocéen. A titre informatif, en Ligue 2, deux clubs pourraient payer cher la Coupe d’Afrique des Nations 2017 : Troyes et Nîmes, particulièrement décimés dans les prochaines semaines.

Les joueurs de Ligue 1 qui participent à la CAN 2017 :

Algérie : Ramy Bensebaini (Stade Rennais), Mehdi Abeid (Dijon), Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais)
Burkina Faso : Steeve Yago (Toulouse)
Cameroun : Benjamin Moukandjo (Lorient), Clinton Njie (Marseille), Georges Constant Mandjeck (Metz), Karl Toko Ekambi (Angers), Nicolas Nkoulou (Lyon)
Côte d’Ivoire : Serge Aurier (PSG), Cheick Doukouré (Metz), Yao Serge N’Guessan (Nancy), Jean-Michaël Seri (Nice), Giovanni Sio (Rennes), Nicolas Pépé (Angers)
Mali : Youssouf Koné (Lille), Yacouba Sylla (Montpellier), Adama Traoré (Monaco), Lassana Coulibaly (Bastia), Yves Bissouma (Lille)
Maroc : Hamza Mendyl (Lille), Mounir Obbadi (Lille), Youssef Ait Bennasser (Nancy), Fouad Chafik (Dijon), Nabil Dirar (Monaco)
RD Congo : Jordan Ikoko (Guingamp)
Sénégal : Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Henri Saivet (Saint-Etienne), Cheikh Ndoye (Angers), Famara Diedhiou (Angers), Ismaïla Sarr (Metz), Zargo Touré (Lorient)
Tunisie : Syam Ben Youssef (Caen), Naim Sliti (Lille)

Tweet LDA

  • Les Lions de l'Atlas seront à Bamako le 3 septembre
  • Qualifications Ligue Europa : Utrecht -:- Zenit
  • Youssef Aït Bennasser prêté au Stade Malherbe

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 676 invités et aucun membre en ligne

Top