La ville d’Oyem dans le nord du Gabon qui devrait abriter les rencontres du groupe C de la CAN 2017 vient de dépasser ses capacités d’accueil. À ce jour, il ne reste ni chambres d’hôtels ou chambres d’hôtes.

A la veille du lancement des rencontres du groupe C de phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, la petite ville d’Oyem qui compte une population de 60,000 habitants, semble avoir épuisé ses capacités d’accueil.

En effet, plus d’hôtels ni de chambres de hôtes sont disponibles. Les journalistes marocains présents sur place n’ont pas plus trouvé d’endroit où loger et on été pris en charge par l’ambassade du Maroc au Gabon.

Le numéro deux de l’ambassade Si Khaled s’est également chargé de la mise en place d’un village marocain comportant quelques tentes afin d’héberger les supporters marocains venus de Libreville. 

Tweet LDA

  • LDC CAF: Deux joueurs du WAC dans l'équipe-type
  • Sofiane Boufal condamné par la justice anglaise
  • Issam Chebake finalement en Turquie ?

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 588 invités et aucun membre en ligne

Top