L’ancien sélectionneur national, le Français Christian Gourcuff, n’a, selon toute vraisemblance, toujours pas digéré la “mauvaise” expérience vécue en Algérie. Celui-ci aurait déclaré que la principale cause de son départ est liée au comportement du président de la Fédération algérienne de football (FAF).

Selon Christian Gourcuff, Mohamed Raouraoua  “interférait” dans ses prérogatives. Selon le site sportif “Elmaidane”, qui a interrogé un joueur français du Stade Rennais où l’ex-sélectionneur national exerce actuellement, Gourcuff aurait avoué aux joueurs que ce qui le dérangeait le plus lorsqu’il était entraîneur de l’équipe nationale algérienne est le fait que le président de la FAF lui imposait certains joueurs. Ceci en plus de la pression exercée sur lui par “certains journalistes” et le public algérien.

Ce n’est pas la première fois que la “tendance” de  Raouraoua à vouloir imposer des joueurs est évoquée dans les médias. Mais jusque-là, aucun technicien ne l’a ouvertement déclarée. Il y a eu la fameuse phrase de l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic : “Je ne suis pas un mouton”. Mais celui-ci n’est pas allé plus loin. Pour plus d’un, en prononçant cette phrase, le franco-bosniaque voulait fixer au patron de la FAF une ligne rouge.

Tweet LDA

  • RT @Lionsdelatlass: 🎙 Pape Diouf : « Le Maroc peut passer le 1er tour ! C’est possible, et créer la surprise, surtout dans le 2ème match fa…
  • A Casablanca : les Madrilènes fêtent en grande pompe la victoire du Real
  • Karim El Ahmadi : «On jouera un match barrage face à l'Iran »

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1577 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP
Merci de nous soutenir en patientant 5 secondes