Nasser Larguet est au cœur d’une polémique. Après avoir confié à Mustapha Haddaoui et Youssef Rossi la tâche d’établir la liste des ex-internationaux en mesure de suivre une formation en football management, d'autres anciens joueurs qui ne figuraient pas dans la liste établie se sont manifestés.

Larguet tente, dans une déclaration au «Matin», de mettre fin à cette polémique en assurant que la Direction technique nationale a par la suite vérifié que tous les candidats qui lui ont été proposés répondaient bien aux critères fixés. Il a, en outre, précisé que tous les candidats ont passé un entretien et qu’au final 15 à 18 personnes au maximum seraient retenues.
La Fédération royale marocaine de football, en partenariat avec l’OFPPT et le Centre de droit et d’économie de sport de Limoges en France, dispense à partir du mois d’avril trois formations : celle des directeurs administratifs et financiers, des stadium managers et de football management.
Les deux premières sont réservées aux gens qui travaillent déjà dans des clubs, à la Fédération, à la Ligue professionnelle et la Ligue amateur. La troisième est, quant à elle, réservée aux ex-internationaux et ex-professionnels. Jusque-là, rien d’anormal. Sauf que la Direction technique nationale n’a pas lancé un appel à candidature pour choisir les lauréats de la première promotion.
Le directeur technique national a chargé Mustapha Haddaoui, président de l’Union marocaine des footballeurs professionnels, et Youssef Rossi, président de l’Association des anciens internationaux, de lui préparer cette liste. Une démarche qui a provoqué le tollé de plusieurs joueurs qui se sont sentis écartés. Contacté à ce sujet, le directeur technique national a effectivement reconnu que la FRMF n’avait pas lancé un appel à candidatures pour choisir les lauréats. «Non. Il n’y a pas eu d’appel à candidatures», précise Nasser Larguet. Interrogé sur les critères retenus pour faire le tri, Larguet a assuré que la FRMF a opté pour des joueurs qui ont disputé plus de 240 matchs en pro, plus d’une dizaine de matchs avec l’équipe nationale A et qui ont participé à une compétition internationale (Coupe du monde ou Coupe d’Afrique).
À la question de savoir si les choix des candidats de ladite liste ont été faits par Mustapha Haddaoui et Youssef Rossi, Larguet a assuré que c’était totalement faux : «Non, c’est archifaux. Pour ne pas faire d’erreur et n’oublier personne, j’ai demandé à Mustapha Haddaoui, président de l’Union marocaine des joueurs professionnels, et à Youssef Rossi, président de l’Association des anciens joueurs professionnels, de me proposer un certain nombre de personnes qui ont participé à une Coupe du monde ou à une Coupe d’Afrique et ayant cumulé le nombre de matchs requis. Ils nous ont présenté une liste qui comprenait entre 25 et 30 personnes. J’ai vérifié que les personnes proposées étaient effectivement des internationaux et avaient participé à une CAN ou une Coupe du monde. Tout leur travail s’arrête là. Ensuite, il y a eu d’autres joueurs qui ne répondaient pas aux critères précités et qui nous ont demandé pourquoi ils ne figuraient pas sur la liste des candidats retenus. On a alors organisé, pour n’écarter personne, une seconde vague d’entretiens avec les gens qui se sont manifestés. Sur l’ensemble des candidats, on va prendre 15 ou 18 au maximum pour la première promotion. Les autres seront retenus lors de la seconde session», nous a-t-il indiqué.

Tweet LDA

  • Déclaration de Badr Benoun avant la rencontre contre Ukraine
  • Mondial 2026 : La FECOFA Soutient Une Candidature Africaine
  • Ligue des Champions : Zinedine Zidane écrit encore l’histoire

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1715 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP
Merci de nous soutenir en patientant 5 secondes