Décidément, la Fédération Ivoirienne de Football n'a toujours pas digéré le fait de ne pas avoir pu convaincre Hervé Renard de rester à la tête des Éléphants après la CAN 2015 ni d'avoir pu le récupérer après la CAN 2017.
 
 
En effet, lors de la présentation du nouvel entraîneur de la Côte d'Ivoire, Marc Wilmots, le président de la FIF a taclé Henryk Kasperczak et Hervé Renard en déclarant:"En 1994, nous avons eu la meilleure équipe à la CAN en Tunisie et nous avons terminé troisièmes et quand nous sommes rentrés de Tunis, le président Bédié a demandé publiquement à Kasperczak de rester en Côte d'Ivoire. Il n'a pas accepté: il est parti. Le retour du Français Hervé Renard est un fantasme évoqué régulièrement par la presse ivoirienne mais il a lui aussi manqué de respect à notre pays. En Côte d'Ivoire, on ne retient pas les gens malgré eux".

Tweet LDA

  • Nabil Touaizi a encore brillé avec un nouveau triplé
  • Nabil Dirar sur le départ de Fenerbahce
  • UNAF U17: le Maroc et la Tunisie débutent bien dans ce Tournoi

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 881 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP