D'après nos sources au sein de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), la Fédération Espagnole de Football (FEF) a entamé une "contre-attaque" afin de garder Munir El Haddadi.
 
 
En effet, d'après nos sources, l'avocat de la fédération espagnole aurait aurait joué la carte de l'article 18 afin de saboter le changement de nationalité sportive de Munir El Haddadi et l'obliger ainsi à demeurer un joueur de la Roja et ne pas participer aux éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 et la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2019 entant que lion de l'Atlas.
 
L'article 18 en question stipule ce qui suit :
 
"Si un joueur possède plusieurs nationalités, en reçoit une nouvelle ou est autorisé à jouer pour plusieurs équipes représentatives en raison de sa nationalité, il peut, une seule fois, obtenir le droit de jouer en match international pour une autre association dont il a la nationalité, conformément aux conditions énumérées ci-après :

- le joueur n’a pas encore disputé de match international A (intégralement ou partiellement) dans le cadre d’une compétition officielle pour l’association dont il relève jusqu’au moment de la demande.

- il n’est pas autorisé à jouer pour sa nouvelle association dans toute compétition à laquelle il a déjà participé pour son ancienne association."

Tweet LDA

  • Nabil Touaizi: pépite hispano-marocaine sera t'il Lions de l'Atlas dans le futur?
  • La prestation de Nordin Amrabat contre Al Jazira
  • Le coach de Nîmes : Alioui ne sera pas prêt avant début 2019

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1345 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP