L'article ci-dessous date d'octobre 2014 mais c'est aujourd'hui qu'il suscite de l'interet !! Il est le résultat d'une enquête journaliste sur le fonctionnement et la gestion de l’Association Marocaine des Footballeurs (AMF) gérée par Mustapha El Hadaoui qu'il l'a renommé depuis en UMFP pour redorer son image...

Et pour cela Mr El Haddaoui ne lésine pas sur les moyens afin de se racheter une conscience. Quoi de plus facile que de descendre et dénigrer publiquement votre serviteur, Saïd Abazi, en son absence à l'occasion d'une émission "spéciale" et à charge présentée par un Oussama Benabdellah des plus complaisants. On remarquera que le présentateur se contente de démentir les chiffres cités ci-dessous sans avoir cherché à les vérifier auprès de la Fifpro pourtant, un mail aurait suffit. On vous laissera juger de la crédibilité des explications données par l'ex star des Lions, mais aussi de la neutralité journalistique du présentateur à qui on réclamera un droit de réponse qu'on s'octroie volontiers sur notre support... Mais avant de visionner l'émission en question, un petit rappel des faits s'impose.

Article écrit le 08/10/2014 (Saïd Abazi)
Apprécier le concept ou la cause d’une association ne signifie en aucun cas l’exempter de contrôle et de critiques quant à sa manière d’atteindre les objectifs fixés. Lorsque la dite association brasse beaucoup d’argent alors qu’elle arbore le caractère « sans but lucratif », il devient nécessaire, voire obligatoire de jeter un coup d'œil dans la trésorerie et la comptabilité d’une association subsidiée par la FIFPro.
Chose que ni la FIFPro, ni la FRMF, ni le Ministère des Finances du Royaume ne font avec l’association Marocaine des Footballeurs (AMF) chère à l’ex-international Marocain, Mustapha El-Haddaoui.
A partir de quelques informations sûres que nous avons obtenues, nous avons décidé de mener une petite enquête pour en savoir un peu plus sur la gestion de l’association et sur les membres qui la composent. Nous nous sommes bien évidemment heurtés à un mur de silence !! Aucune adresse mail et aucun n° de télephone des membres du conseil administratif ne figurent sur le site officiel de l'association. Circulez, il n'y a rien à dire...
Un membre imminent de la FIFPro nous a certifié que l’Association Marocaine de Football percevait un montant annuel de 200.000 Dollars depuis sa création par Mustapha El-Haddaoui en 2007. Au total, l’AMF aurait reçu de la FIFPro un montant total supérieur à 1.000.000 Dollars en 6 ans d’existence officielle.
Cette association, tenue de main de fer par El-Haddaoui, refuse de communiquer la moindre information concernant sa gestion et son financement, notamment depuis le divorce consommé entre le vice-président, Najib Melhli, et son président, Mustapha El-Haddaoui. Un divorce survenu suite aux querelles d’intérêts et de personnes au sein de l’AMF, partenaire privilégié de la Fédération Royale Marocaine de Football dans le développement et la promotion du football au Maroc, selon la présentation !
Contacté il y a quelques mois, l’ex vice-président de l’association, Mr Mehdi Melhli, n’a pas nié le montant de 200.000 Dollars perçu annuellement par la trésorerie de l’AMF mais a malheureusement refusé de répondre à nos questions invoquant qu’il était « dans l'attente d'éléments de preuves supplémentaires pour agir une bonne fois pour toute car ses (EL-Haddaoui) agissements nuisent gravement à l'image du Maroc et surtout à tous les footballeurs. »
Nous avons également contacté le supposé Trésorier de l’AMF, Mr Hassan Nader, qui figure actuellement dans l’organigramme de l’association en tant que tel. Surpris par notre démarche de vérité, l’ancien international Marocain, nous a avoué « Je n’ai jamais fait partie de l’association en tant que Trésorier » avant de préciser que c’est son ami, Mustapha El-Haddaoui, qui a décidé de le nommer à ce poste "fictif", « Je suis donc dans l’incapacité de vous donner des précisions au sujet de la gestion de l’AMF »
Pourtant, et sa photo et son nom figurent sur la liste de la direction de l’AMF, au côté d’un certain Hassan Fadil, autre ancien footballeur marocain, présenté comme secrétaire de l’association. Autre poste fictif très significatif est celui occupé par une proche de Mustapha El-Haddoui, Mme Mouna Ben-Admoun, présentée comme Assistante de direction. Cette dernière n’a aucun bureau dans les locaux de l’AMF (au sein du stade Mohamed V à Casablanca) appartenant à la municipalité de Casa qui les a généreusement et gratuitement mis à la disposition de Mustapha El-Haddoui; Pourtant celui-ci dispose d’un budget (FIFPro) dont une partie est logiquement réservée à la logistique (location des locaux, entretiens, mobilier,…).
Ou va cette partie d’argent ?
Que fait Mustapha El-Haddoui des 200.000$ perçus annuellement et que fait-il de l’argent récolté grâce aux cotisations des joueurs membres ?
Difficile de trouver des réponses à nos questions lorsque la direction et l’administration se refusent à toute transparence se limitant à un silence assourdissant. Seul Hassan Nader a accepté de nous répondre avec franchise. Nous demandons donc à la FIFPro, à la FRMF et au Ministère des Finances de se pencher sérieusement sur la trésorerie de l’AMF afin d’éclairer les joueurs et l’opinion public sur ces zones d’ombre dans la gestion et le financement de cette association syndicale qui, sous sa bannière égalité, solidarité fraternité, prétend dans sa rubrique « Raisons d'adhérer à l'AMF » se positionner contre toute forme d’exploitation des joueurs par des tiers, et plaide pour la transparence de tous les mouvements et leur contrôle !!

L’émission de bas de gamme dans laquelle El Haddaoui se justifie en dénigrant et en racontant n'importe quoi sur l'auteur de cet article au lieu de présenter ses preuves et ses factures !! Le dénigrement restera toujours l'arme favorite des faibles d’esprit...

A savoir :
-Que LDA n'a jamais eu de l'argent de Boussoufa et si ce dernier a donné de l'argent pour LDA, il est alors resté dans la poche d'un vieux semsar dénommé Abdellatif Lekhlal qu'El Hadaoui cite dans la vidéo et qui était un intermédiaire. Que M'Bark le sache...
-Que suite à cette émission, nous avons contacté Mr Mustapha Hadji qui est scandalisé par les propos d'El Hadaoui et qui ne comprend pas pourquoi ce dernier a cité son nom pendant sa justification désespérée. 
-Que notre rédaction n'a pas plus de problème avec Benatia qu'elle en a avec Mendyl, Bouhaddouz ou Renard qui nous a choisi récemment pour sa mise au point !
-Que notre rédacteur a été au Maroc et va aller au Maroc très prochainement et qui, à part Allah, il ne craint personne. 
-Qu'on se demande à ce jour pourquoi l'avocat de l'association ne s'est pas précipité de déposer une plainte contre notre rédaction si les arguments et les chiffres avancés dans notre article lui semblent faux ou diffamatoires !
-Contrairement à ce que avance l'ex star qui n'est plus, c'est lui qui harcelait notre rédacteur en lui envoyant des dizaines de mails par semaine afin qu'il parle de lui et qu'il fasse la promotion de son travail. Notre rédaction n'a pas pour habitude de courir derrière les exclusivités pour réclamer des interviews avec lui ou avec d'autres.
-Notre rédacteur Saïd Abazi est Marocain et fier de l'être, il ne permettra à personne d'insulter sa Marocanité sous prétexte qu'il est MRE et qu'il ne vive pas au Maroc. Mr El Hadaoui l'a fait et prétend que Saïd a insulté tous les marocains. Or, Saïd n'a insulté que les hagaras de son espèce et n'a jamais caché son mépris pour certains marocains du milieu, de la race des vautours...

Tweet LDA

  • Bon à savoir 😉
  • RT @Lionsdelatlass: 🛑 Mondial 2018 : Walid Azaro meilleur attaquant du moment ? Peut-être l'avenir du Maroc au poste de numéro 9... Au pa…
  • Championnat arabe des clubs: Tirage au sort mardi

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 935 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP