Mehdi Carcela est l'un des rares joueurs marocains, si ce n'est le seul à être titulaire dans un club qui joue la phase des poules de la Ligue des Champions, pourtant il n'a pas été retenu dans la dernière liste d'Hervé Renard alors qu'il a été constamment convoqué depuis la CAN 2017.

Sa non convocation était prévisible en raison de son rendement jugé moyen malgré les nombreuses opportunités dont il a bénéficié. Son absence face aux Panthères du Gabon coïncide avec la présence du jeune international marocain, Amine Harit, qui pourrait faire ses premiers pas avec les Lions de l’Atlas du Maroc à l'occasion de ce match comptant pour les éliminatoires du Mondial Russie 2018, à condition de recevoir le feu vert de la FIFA à temps car à ce jour, la FRMF est toujours dans l'attente d'une réponse de l'instance internationale.
« J’étais en contact depuis un bon bout de temps avec Renard et les dirigeants, je n’ai pas pu refuser la sélection en Espoirs français par respect pour la Fédération, c’était important pour moi, j’ai fait mes deux matchs, ça c’est bien passé, puis deux-trois jours après j’ai appelé Ripoll pour le mettre au courant », a-t-il récemment expliqué en marge de son choix final pour le Maroc.

Tweet LDA

  • RT @Lionsdelatlass: Lions de l'Atlas : Brahim Diaz aurait opté pour le Maroc
  • Association Sportive de Salé enchaîne une deuxième victoire de suite
  • Uariachi rêve d'emmener le Maroc à la Coupe du Monde FIBA 2019

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1021 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP