Les affrontements entre équipes du Maghreb provoquent toujours l’enthousiasme des joueurs et des supporters. Le match aller entre l’USM Alger et le Wydad Casablanca, en demi-finale de la Ligue des champions de la CAF, n'a pas fait exception à la règle. L’absence de but a été comblée par l’ambiance, qui promet d’être aussi chaude dans le stade Mohammed V de Casablanca à l’occasion du match retour.

"Le Wydad est une bonne équipe, qui est logiquement venue à Alger pour arracher le nul. Nos adversaires n’ont pas pris de risques et ont joué défensif. Nous connaissions leur force et la difficulté de les affronter sur un terrain qui nous a desservis," analyse Paul Put, entraîneur belge de l'USM, au micro de FIFA.com. Je ne cherche pas d’excuses, mais l’équipe qui fait le jeu est désavantagée par une pelouse en mauvais état. Nous avons dominé la majeure partie du match, mais nous ne nous sommes pas procuré assez d’occasions pour marquer et l’emporter".
Mais l’entraîneur belge se veut optimiste avant la seconde manche. "Le match retour tournera peut-être en notre faveur. À l’extérieur, on trouve parfois plus d’espaces, ce qui permet de mener des contre-attaques. Au football, tout est possible. Il ne faudra pas prendre de but et attendre patiemment les occasions de contre," annonce-t-il.
EAU 2017 dans un coin de la tête
Le football marocain est en train de renaître grâce aux performances des Lions de l’Atlas, proches de la qualification en Coupe du Monde de la FIFA™. Cependant, Paul Put ne craint pas l’ambiance du stade ni la pression : "Le Maroc est connu pour l’enthousiasme de ses supporters, mais nous sommes habitués à ces ambiances. Il existe une rivalité footballistique entre les deux pays. Nous savons que c’est un match très délicat".
Ce match ne reste en tout cas qu'une étape vers un sacre potentiel dans la compétition. Titre qui ouvrirait alors les portes d'un autre tournoi prestigieux : la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2017. Le Tirage au sort d'EAU 2017 a justement eu lieu le 5 octobre 2017, et promet au champion d'Afrique un choc d'entrée contre le club mexicain de Pachuca. "Il ne faut pas brûler les étapes. Nous devons d’abord nous qualifier pour la finale, puis nous penserons au titre" souligne Put, avant de conclure : "Ensuite, nous aurons le temps de songer à la Coupe du Monde des Clubs. Mais un entraîneur doit être ambitieux au football..."

Tweet LDA

  • 🔴🎙Joachim Löw (Coach Allemagne, se méfie du Maroc) : « Nous savons que de très bonnes équipes de partout dans le mo…
  • La prestation de Nordin Amrabat contre le Celta de Vigo
  • Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre

Nous suivre sur twitter

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 582 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes...