La star du Pérou, Paolo Guerrero, déjà sanctionné provisoirement pour un «résultat anormal» à un test antidopage, a été suspendu un an par la commission de discipline de la Fifa, a annoncé l'instance vendredi.
Le joueur a été testé «positif» à un «métabolite de cocaïne», substance inscrite sur la liste des interdictions de l'agence mondiale antidopage, «suite à un contrôle effectué» après un match des éliminatoires pour le Mondial-2018 contre l'Argentine, le 5 octobre dernier, a déclaré la Fifa dans un communiqué.
Avec cette suspension, Guerrero (33 ans) va donc manquer le Mondial 2018 en Russie (14 juin-15 juillet). Le Pérou, qui n'avait plus participé à une phase finale du tournoi mondial depuis 1982, sera privé de l'un de ses meilleurs atouts offensifs face à la France, l'Australie et le Danemark, ses trois adversaires en poule.
L'ancien espoir du Bayern Munich, qui avait déjà été suspendu de manière provisoire depuis le 3 novembre dernier, avait manqué les deux rencontres du barrage qualificatif contre la Nouvelle-Zélande.

Tweet LDA

  • Le Nigéria échappe à la suspension de la FIFA
  • Hakim Ziyech :100 longues passes 2017/2018
  • Les prestations de Nabil El Zhar et Youssef En Nesyri contre Bilbao

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 867 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP