A la veille de la soirée de gala des AITEO CAF Awards 2017, le président de la CAF, M. Ahmad, était face à la presse au Accra International Conference Center, qui sera ce jeudi 4 janvier 2018, le théâtre de la cérémonie qui distinguera les meilleurs acteurs du football africain au cours de l'année 2017. Pendant 45 minutes, il a parlé sans fard, répondant aux questions de journalistes issus de médias du continent et au-delà. Extraits

Sur la suppression de la catégorie «joueur de l'année basé en Afrique»
Nous avons estimé qu'on ne pouvait encourager un double standard en attribuant des distinctions au rabais. Quand vous visez l'excellence, vous devez vous élever à hauteur des meilleurs standards. L'objectif est de travailler à ce que les meilleurs joueurs restent sur le continent. On peut évoluer en Afrique et être le meilleur joueur africain. Nous devons créer les conditions pour garder les meilleurs sur le continent.
Je vais vous prendre l'exemple de Trésor Mputu, qui avait certainement le talent pour aller en Europe et figurer parmi les meilleurs africains. Mais le président du TP Mazembe, Moise Katumbi, a mis les moyens pour le garder au club. Nous sommes convaincus qu'on peut multiplier des situations similaires sur le continent et avoir un jour le meilleur joueur africain qui évolue en Afrique.
Sur la suppression de la catégorie arbitre de l'année
Les arbitres ont déjà leurs distinctions et des marques de reconnaissance. Ils sont évalués à chaque match par la commission des arbitres et ce sont les meilleurs qui sont désignés pour des matchs de premier plan comme la finale de la Ligue des champions. En plus, il y a un risque de violation des règles éthiques car cette distinction peut être un facteur de corruption à un moment.
Sur les raisons du retrait de Globacom comme sponsor titre des Awards
Ce n'est pas à moi de vous donner les raisons, la question devait s'adresser à eux. Nous avons constaté que Glo a résilié le contrat à trois mois de l'évènement et un an avant le terme du contrat. Il fallait trouver un autre sponsor. Si vous me demandez comment on a signé avec AITEO, je vous dirai. Quand vous êtes responsable, votre rôle est de chercher des solutions aux problèmes. AITEO s'est manifesté pour reprendre le sponsoring de l'évènement et offre aujourd'hui des conditions plus avantageuses que celles de Globacom.
Sur la réforme des Awards et notamment les changements probables aux critères de nomination
Nous sommes une équipe dynamique et à l'écoute. Manager c'est écouter toutes les parties prenantes et retenir les meilleures idées. Nous sommes en perpétuelle réflexion pour impulser des changements et nous n'allons pas changer pour changer, même quand ça marche. Nous sommes en contact avec la FIFPRO qui sera peut-être à l'avenir un partenaire pour les Awards. S'il y a de bonnes idées d'où qu'elles viennent nous allons les considérer.
Sur le rôle des légendes du football africain
J'ai été élevé de façon à toujours manifester de la gratitude et de la reconnaissance. Je ne conçois pas la gestion du football, sans une reconnaissance de ceux qui ont fait la grandeur du football africain. Ne pas le faire serait être en porte à faux avec ma foi de musulman pratiquant. Les légendes ont fait des efforts et donner de leur sueur pour que le football africain soit reconnu.
Nous avons toujours dit que les légendes ont une place de premier plan dans nos actions. Une illustration est la présence ici d'une légende du football africain, Anthony Baffoe, comme secrétaire général adjoint de la CAF en charge des compétitions et du développement technique. C'est la preuve que nous tenons nos engagements. Vous avez d'autres qui sont membres des commissions comme Gérémi à la Commission du développement technique dont le président est Kalusha Bwalya.
Sur la présence lors de la soirée de gala de George Weah, nouvellement élu président du Libéria
Sur le principe nous devons attendre la proclamation officielle des résultats et sa prestation de serment. Mais je ne peux m'empêcher de relever que c'est une fierté pour toute la famille du football africain, d'avoir un des leurs qui a la confiance de ses concitoyens pour conduire les destinées de son pays. La CAF est ravie et fière de lui.
Pour des raisons personnelles il ne pourra prendre part à la soirée de gala à laquelle il était invité. Mais il sera représenté par son épouse à cette occasion.

Tweet LDA

  • La prestation et le but de Mimoun Mahi contre Heracles
  • Manchester United bientôt racheté par le prince Mohammed ben Salmane ?
  • Hakim Ziyech : je m'attendais à une longue période de rééducation

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 2045 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP