"Je n’ai pas besoin de temps d’adaptation, ce championnat, je le connais par cœur." Mehdi Carcela ne s’était pas trompé lors de sa (re) présentation aux médias il y a moins de deux semaines.
 
En seulement quatre apparitions dont deux titularisations, le Marocain a déjà mis tout le monde d’accord : des supporters aux dirigeants en passant par le coach. Depuis son retour, Carcela a bousculé la hiérarchie, au point même de porter le brassard de capitaine à Charleroi (il l’avait déjà porté une fois en avril 2015 sous José Riga). Le technicien apporte de la profondeur et de la folie au jeu liégeois. En quatre matches, Carcela a un pied dans cinq buts (assist pour Marin à Lokeren, à la base des buts de Pocognoli et Cop contre Mouscron, buteur face à Mouscron et à la base du but de Sa à Charleroi). Aujourd’hui, il fait déjà office d’indispensable et c’est Paul-José Mpoku qui en fait les frais

Même catégorie

Tweet LDA

  • Europa League : le tirage au sort des 16e de finale
  • Des Marocains se distinguent au plus long marathon des sables
  • Coupe de la CAF : les résultats complets des 16es de finale aller

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1323 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP