Extrait de l'interview de Onzemondial avec l'international marocain et défenseur de Dijon, Fouad Chafik qui vit un rêve depuis 6 saisons. Retour sur un parcours atypique d'un universitaire devenu international marocain.

- Tu comptes aujourd’hui 6 sélections avec le Maroc avec lequel tu as pris part à plusieurs matchs des éliminatoires du Mondial, j’imagine que tu as la Coupe du Monde en tête ?
Je ne vais pas mentir, j’y pense tous les jours surtout maintenant, car elle va très vite arriver. Cela fait maintenant trois ans que je suis en sélection donc j’espère vraiment faire partie des 23. Ça serait une belle consécration.
- Pour le Maroc, tout s’est joué lors des quatre dernières journées des éliminatoires… Tu es fier d’avoir pris part à une telle aventure ?
C’est vrai qu’au début, on a un peu galéré. On était outsider derrière la Côte d’Ivoire et puis au dernier match, on a réussi à les battre chez eux. C’était exceptionnel, le stade était rempli de Marocains qui avaient fait le déplacement. C’est aussi grâce à eux si on est parvenus à faire cet exploit.
- Justement, il y a une ferveur incroyable autour du Maroc, comment est-ce que vous vivez cela en tant que joueurs ?
C’est extraordinaire. Et ce n'est que le début ! L’ambiance va monter crescendo avec l’arrivée de la Coupe du Monde. Que ce soit au pays ou en Europe, le Maroc va vivre au rythme du football.
- Quelle serait ta réaction si tu n’étais pas retenu dans le groupe pour le Mondial ?
Je serais déçu, évidemment. Participer à la Coupe du Monde c’est un rêve. J’ai réussi à devenir professionnel, disputer une CAN avec mon pays... Jouer la Coupe du Monde, ça serait le summum.
- Tu te bats quand même pour une place en Coupe du Monde où tu pourrais affronter CR7, Iniesta et tant d’autres... Alors qu’il y a six ans tu jouais encore en amateur, est-ce que tu imaginais un tel scénario pour ta carrière ?
Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais imaginé arriver aussi loin. C'est juste incroyable.
- Les forces du Maroc, c’est quoi aujourd’hui ?
On a une grosse solidarité. Le coach Hervé Renard nous a inculqué ça depuis qu'il est arrivé à la tête de la sélection. On est très solides et on l’a prouvé pendant les éliminatoires où l'on n'a encaissé aucun but.
- Et ses faiblesses ?
J’ai beau réfléchir, je n’en vois pas (il rigole). Non sérieusement, on a un groupe extraordinaire.
- Dernière question, le Maroc est candidat à la Coupe du Monde 2026, si tu devais convaincre le jury avec trois arguments, que dirais-tu ?
Les infrastructures tout d’abord. La qualité d’accueil des Marocains. Dans le monde entier, notre hospitalité est reconnue. Et puis pour finir le peuple marocain et sa ferveur... Pouvoir accueillir une Coupe du Monde au Maroc, ça serait extraordinaire.
L'intégralité de l'interview : ICI

Tweet LDA

  • Hamza Mendyl en route pour Schalke 04
  • Omar El Kaddouri de retour en Série A
  • Alerte rouge pour le football féminin Marocain

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 988 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP