Le capitaine des Lions de l’Atlas est en train de construire une carrière parfaite.
D’Udinese jusqu’à la Juventus de Turin en passant par le Bayern, Medhi Benatia est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde.
Medhi Benatia passe les plus beaux jours de sa carrière. Le capitaine du onze national
réalise une saison parfaite avec la Juventus, dont il est devenu la pièce maîtresse en défense. Se faire une place parmi des cadres comme Barzagli et Chiellini n’était pas une tâche facile durant sa première saison 2016/17 avec la Juventus.
Après une année pas très convaincante pour le Lion de l’Atlas, l’enfant de Clermont foot deviendra dès septembre 2017 le meneur d’une des défenses les plus puissantes au monde.
En manque de confiance durant la saison dernière,Benatia s’est réconcilié
avec le leader en lui après le réveil des Lions de l’Atlas, lors des qualificatifs pour
le Mondial Russie 2018, que ce soit devant le Mali, le Gabon ou encore la Côte
d’ivoire. Lors de ce match, Benatia avait marqué le deuxième but de la victoire, nous avons pu remarquer le retour en force d’un défenseur de classe mondiale. El Capitano
vit décidément une deuxième jeunesse.
Defensor y Goleador
La finale de la Coupe de l’Italie face à l’AC Milan restera l’un des plus beaux moments de la carrière du Marocain en Italie. Déçu de ses deux fautes de suite face au Real Madrid en Ligue des Champions, puis face à Naples lors d’un match choc en Série A, le capitaine des Lions de l’Atlas avait vécu deux semaines difficiles sur le plan mental. Raison pour laquelle, le coach Massimiliano Allegri a préféré le mettre au banc pendant deux matchs
au championnat.
De retour parmi le onze des Bianconeri, Medhi Benatia débute sereinement son match devant les hommes de Gennaro Gattuso. Après une mi-temps pas très offensive de la part de la Juve, les Turinois passent à la vitesse supérieure. Benatia ouvre le score d’un but de la tête, Douglas Costa double la mise pour la Juve, avant que le défenseur des Lions de l’Atlas ne revienne encore une fois offrant un troisième but aux amis de Gigi Buffon. Le match se termine par un 4-0 pour la Juventus. Turin championne, Benatia élu homme du match ce soir là!
Quelques jours après, dimanche 13 mai, il décroche son deuxième titre en une semaine. Après un match nul à Rome face à la Louve, les amis d’El Capitano décrochent pour
la septième fois d’affilée le titre du championnat italien. Benatia remporte son premier scudetto.Une revanche
Benatia n’a pas mâché ses mots après son exploit face à l’AC Milan, encore en colère contre lui-même suite aux défaites récurrentes de la Juve face au Real puis Naples, le capitaine des Lions de l’Atlas s’est confié sur son état mental avant de répondre certains journalistes qui le sous-estimaient.
« C'est agréable de voir notre public si heureux et fier de nous. C'était un gros objectif cette année et nous y avons répondu. La Juve fait toujours des choses spéciales, ce n'est pas la première fois. Dans ce groupe il y a ceux qui ont écrit l'histoire du football italien, je pense aux personnes âgées. Nous essayons de les suivre, maintenant nous gagnons le Scudetto", avait déclaré le capitaine des Lions de l'Atlas avant de poursuivre: "Après l'erreur sur Koulibaly, tous les journalistes italiens ont écrit que j'étais faible. Je me sentais pas bien pendant 10 jours après cette erreur et je voulais donner une réponse. Quand vous voyez Buffon, Chiellini, Barzagli, Marchisio et Lichtsteiner vous n'avez pas le choix, vous gagnez. (...) Et félicitons la Juventus, pas Benatia.", balance l’ancien défenseur de l’AS Rome juste après la finale de la Coupe.
«Entraîneur sur le terrain»
«C’est le leader, le capitaine, quelqu’un d’exemplaire. Il joue depuis des années dans de très grands clubs européens, mais il reste très abordable. Quand j’ai débuté en sélection, j’évoluais à Laval, alors en Ligue 2. Pour mon premier match en juin 2015 face à la Libye, j'ai joué à ses côtés, et il m’avait beaucoup accompagné », se souvient Fouad Chafik, Lion de l’Atlas aujourd’hui latéral de Dijon. « C’est un des points forts de l’équipe, à laquelle il est très attaché», rajoute le joueur dans des déclarations à Jeune Afrique en parlant de Medhi Benatia.En équipe nationale Hervé Renard compte énormément sur la présence d’El Capitano et mise beaucoup sur lui au Mondial Russie 2018. Le technicien francais avait déclaré dans une interview accordée à la Gazetta Dello Sport en novembre 2017 quelques jours après la qualifications des Lions de l'Atlas au Mondial, grace notamment à un but d'El Capitano en Côte d'Ivoire, que « Benatia était l’entraîneur sur le terrain». Des mots forts qui montrent toute l'estime et la confiance que porte Renard sur lui...

Tweet LDA

  • Coupe du monde 2018 : le programme des matches du samedi 23 juin
  • Nigeria : beIN Sports s’excuse pour le "Banania"
  • Mondial 2026: Al Sheikh tacle Blatter pour son soutien au Maroc

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab, de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact :
E-mail : cliquez ICI

Nous avons 1333 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP