Le mercato estival 2018 est incontestablement à placer sous le signe de l’Orient.
Si seulement deux joueurs issus du Fath Union sport ont rejoint des Championnats européens, la grande majorité a préféré la région du Golfe, du Moyen-Orient, ou la Chine comme choix de carrière. D’ailleurs, six joueurs de la Botola ont déjà pris la direction de clubs des pays du Golfe et de l’Égypte, et deux se sont exportés en Chine et en Inde.
Les botolistes continuent de susciter la convoitise de clubs de la région du Golfe et du Proche-Orient. Un engouement de longue date qui s’est accentué cette année, après la bonne prestation des clubs marocains dans les compétitions africaines, et surtout de l’équipe nationale lors de la Coupe du monde 2018, en Russie.
D’ailleurs, les premiers botolistes à s’être exportés cette saison vers la région du Golfe sont les joueurs du Wydad de Casablanca, à l’instar de l’ailier star de l’équipe, Achraf Bencharki, transféré vers le club saoudien d’Al Hilal contre 5 millions d’euros. Par la suite, la formation casablancaise laissera filer d’autres cadres de l’équipe comme le gardien de l’équipe, Zouhair Laaroubi (Ohod, Arabie saoudite), et Amine Attouchi qui a choisi le club émirati d’Al Dhafra. De son côté, l’autre grande formation de la capitale économique, le Raja de Casablanca, s’était séparée de son emblématique milieu de terrain, Issam Erraki, qui a préféré rejoindre le club saoudien d’Al Raed.
Un club qu’a aussi choisi le milieu de l’Ittihad Tanger, Ahmed Hamoudan, prêté pour un an au club saoudien contre 350.000 dollars. Outre les pays du Golfe, l’Égypte figure aussi parmi les destinations choisies par les botolistes, surtout les joueurs du Difaa d’El Jadida, qui a cédé sa pépite Hamid Aheddad, qui a rejoint les Cairotes du Zamalek contre deux millions d’euros.
Les joueurs du FUS séduisent en Europe, la Chine et l’Inde se profilent l’horizon
Avec deux joueurs transférés vers des clubs européens cette saison, le Fath Union sport se positionne comme un des meilleurs clubs formateurs au Maroc. Après le transfert du rajawi Jaouad Yamiq en Italie, le club de la capitale a réussi à vendre ses deux joueurs Nayef Agured vers le club du FCO Dijon contre 1,6 million d’euros, et plus récemment Badr Boulahroud qui a rejoint le club espagnol de Malaga CF contre 600.000 euros.
Mais le transfert qui a fait couler beaucoup d’encre dernièrement est celui de l’attaquant vedette de la RSB, Ayoub El Kaabi, qui après plusieurs offres de clubs des pays du Golfe a choisi la Chine pour continuer sa carrière. Transféré pour la modique somme de 6 millions d’euros, le buteur du CHAN devient le troisième joueur marocain à jouer dans la Super League chinoise. Autre destination moins connue des joueurs marocains, l’Inde, dont les clubs commencent à prospecter au Maroc. D’ailleurs, l’ancien milieu défensif de l’IR Tanger, Noussair El Maimoun, a signé un contrat avec le club indien de l’Atlético de Kolkata.

Tweet LDA

  • Le but de la rencontre entre l'OCS contre le MAT
  • Yassine Bounou titulaire contre le Real Sociedad, à suivre
  • Ronaldo retrouve l'Old Trafford demain

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 971 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP