Censée éteindre les polémiques, l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a créé d'autres débats. C’est donc en toute Logique que l'arbitrage a été samedi au cœur de la conférence d'évaluation de la participation africaine en Coupe du monde. Lors de son intervention, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a assuré que l'assistance vidéo à l’arbitrage doit assurer l'impartialité sur les pelouses de football.
«Il ne faut pas traiter la question d'arbitrage sous un angle où on paraît des victimes. Il faut être capable aujourd'hui de faire des analyses profondes, d'avoir la capacité de faire des propositions concrètes pour le bien du football et son futur», c'est en substance ce qu'a déclaré Fouzi Lekjaa dans son speech d'ouverture.
Des propos qui contrastent avec son attitude lors du match Maroc face à l'Espagne où il avait protesté contre les décisions des hommes en noir. Il a même envoyé une lettre de protestation contre la FIFA pour déplorer les erreurs des officiels des matchs du Maroc. En tout cas, Lekjaa s'est montré samedi sous un autre visage en appelant les Africains à ne pas paraître comme des victimes.
Mieux encore, il a poussé la réflexion plus loin jusqu’à mettre en opposition l'aspect business de football et son aspect talent et art. Cette opposition dans la tête du président de la FRMF n'est pas fortuite./div>
Pour lui, l'arbitrage ne doit pas privilégier l'aspect business de football, c'est-à-dire les stars et ce qu'elles représentent, sinon cela risque de tuer le talent et l'art en football : «si la dose de business devient dominante, la crainte c’est que le talent et l'art seront sacrifiés. C'est dans cette logique que l'introduction des nouvelles technologies au niveau de l'arbitrage en l'occurrence la VAR doit assurer l'impartialité sur les pelouses et la justice footballistique», a-t-il plaidé.
Il s'est, outre, interrogé sur la participation des arbitres africains en Coupe du monde en mettant plus l'accent sur le volet qualitatif, déplorant que les arbitres africains n'ont pas été retenus pour diriger des matchs décisifs en Coupe du monde. Comprenez donc qu'il faut améliorer l'arbitrage en Afrique. Lekjaa a assuré que les arbitres sont le 2e vecteur d'image de football africain.

Tweet LDA

  • La prestation de Mehdi Bourrabia contre la Sampdoria
  • La prestation de Yassine Bounou contre la Real Sociedad
  • Plus de 80 blessés dont 30 policiers lors d'un match de foot en Algérie

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1868 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP