Samedi soir, à 22h15, le Barça affrontera Valladolid dans le cadre de la 2e journée de Liga. Leur dernière opposition s’était soldée par une victoire des Blanquivioletas en 2014 (1-0). Zakarya Bergdich était sur le terrain ce jour-là.
Ils ne sont pas légions, les clubs de la taille du Real Valladolid, à pouvoir se targuer de rester sur une victoire contre le FC Barcelone. Mieux, le club qui a vu passer Rafael Benitez, René Higuita ou encore Carlos Valderrama ne s’est plus incliné face aux Blaugranas depuis octobre 2013. Il faut aussi dire qu’il a squatté la deuxième division entre 2014 et cette saison. Mais le 8 mars de cette année-là, Fausto Rossi inscrivait le dernier but d’une confrontation entre les deux équipes, faisant oublier les 21% de possession de balle des siens. Zakarya Bergdich a disputé les 72 premières minutes de ce match avant de laisser sa place à Valdet Rama – rien à voir avec Carlos, cette fois. L’ancien latéral gauche de Sochaux aujourd’hui à Belenenses revient sur ce match.
« Gagner contre le Barça, ça te marque à vie »
Valladolid était votre première expérience à l’étranger. Comment s’est déroulée votre adaptation ?
Au début c’est vrai que c’était difficile, la langue, un nouveau, championnat. C’était compliqué les premiers moins mais après ça a été car on avait un bon groupe.
Comment est l’ambiance au stade Zorrilla ?
Beaucoup de gens viennent avec leurs enfants, il n’y a pas un énorme kop de supporters, c’est plus une ambiance familiale. Les gens viennent en famille. Il n’était pas souvent plein mais il y avait du monde. 10, 15 000 personnes.
Et quand le Barça ou le Real Madrid viennent ?
« IL N’Y A PAS EU DE PLAN ANTI-MESSI »
Pfiou, la ville est en effervescence, on sent que le Barça ou le Real est là. Stade plein, la police de partout, tout le monde chante. Après, il y a des gens de la ville qui sont eux-même pour le Barça ou le Real, mais quand tu reçois ces équipes-là, c’est vraiment spécial.
Vous étiez sur le terrain lors de la victoire 1-0 de Valladolid sur le Barça, vous en souvenez-vous ?
Bien sûr, ça te marque à vie ça. Ça n’arrive pas tous les jours. Ils étaient encore à la course au titre et le fait qu’ils perdent a un peu influencé leur fin championnat donc ça leur a fait vraiment mal (c’est l’Atlético Madrid qui a été sacré champion, NDLR).
La suite de l'interview :
https://barcainside.com/exclu-zakarya-bergdich-contre-barcelone-il-faut-faire-le-match-parfait/

Tweet LDA

  • Programme des matchs de mercredi 26 septembre
  • Fayçal Fajr : "Mon but n'a servi à rien" face à Saint-Etienne
  • Al Nassr : Nordin Amrabat déja sur le départ ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1603 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP