Transféré du FC Lorient à Arsenal cet été, Mattéo Guendouzi s’est rapidement fait un nom chez les Gunners, où il est titulaire depuis le début de la saison et épate les observateurs de la Premier League.
Lundi soir, le jeune milieu de terrain de 19 ans était à Vannes pour encourager ses anciens partenaires face à Grenoble (1-0, 6e journée de Ligue 2). Entre deux selfies avec les supporters, il s’est confié sur son nouveau monde.
Mattéo, parlez-nous de vos premières semaines à Arsenal, où vous avez rapidement fait votre trou.
Cela se passe très bien. Je vis un rêve éveillé. Mon intégration a été parfaite grâce au coach, au staff, à la direction, à mes coéquipiers, aux supporters. J’espère que ça va durer longtemps, que je vais progresser, faire une grande carrière et gagner des trophées avec ce club.
« Arsenal, c’est vraiment une autre dimension »
Vous passez de la Ligue 2 à des confrontations contre Chelsea ou Manchester City. Racontez-nous ce changement soudain.
C’est un autre monde. Arsenal est un club historique, magnifique, mondialement connu, l’un des meilleurs d’Europe avec de grandes stars dans l’équipe. C’est difficile à raconter mais c’est vraiment une autre dimension. Tout a changé.
Et sur le terrain ?
Au niveau du jeu, c’est beaucoup plus intense. Dans ce championnat anglais, il y a des grands joueurs de partout, c’est impressionnant. Mais je m’y suis fait assez rapidement, c’est le plus important. À moi de rester régulier. Ce n’est que le début.
Vous attendiez-vous à vous imposer si rapidement ?
J’ai fait une bonne pré-saison, je me suis illustré lors des matches de préparation à Singapour. Je pense que ça a pesé dans la balance et cela m’a donné la possibilité de commencer les matches de championnat. J’ai su répondre présent. À moi de continuer à travailler pour que l’équipe gagne un maximum de matches. En tout cas, à Arsenal, j’ai tout pour progresser. Et on a tout pour faire une grande saison.
« Je garde la tête sur les épaules »
De nombreux clubs vous courtisaient. Pourquoi avez-vous opté pour les Gunners ?
Arsenal, c’est mon club de cœur, celui que je supporte depuis que je suis petit. J’ai grandi en regardant, avec mon père, les vidéos de Viera, Henry et les autres, des joueurs français qui ont marqué l’histoire. Quand j’ai su que le club était intéressé pour me faire venir, je n’ai pas hésité.
Vous êtes devenu célèbre, d’un coup. Comment faites-vous pour gérer cela ?
Je reste concentré sur ce que je fais sur le terrain. Ce qui se passe en dehors, ça fait plaisir, bien sûr, mais le football, c’est ce qui me passionne le plus. Je deviens un peu plus célèbre, certes, mais je ne me prends pas la tête avec ça. J’ai la tête sur les épaules depuis le plus jeune âge. J’ai été éduqué comme cela. Je vais rester moi-même.
« La Coupe du monde, j’espère la soulever un jour »
L’équipe de France est-elle dans un coin de votre tête ?
Pour l’instant, je suis vraiment concentré sur mes objectifs avec Arsenal. Je ne me précipite pas, les choses viendront si elles doivent venir. Mais forcément, c’est un rêve pour moi. Je vais tout faire pour y arriver un jour. Si j’y parviens, ce serait extraordinaire.
Vous avez regardé la Coupe du monde, cet été ?
Bien sûr. J’ai vibré, c’était magnifique. J’espère un jour la porter, cette coupe.
La trêve vous a permis de faire un petit crochet par le Morbihan. Venir voir jouer vos anciens partenaires vous tenait à cœur ?
Oui, je n’avais pas encore eu l’occasion de le faire cette saison. Cela me permet de voir des amis comme Alexis (Claude-Maurice), Illan (Meslier), Fabien (Lemoine), Moussa (Guel), Julien (Ponceau)… Je vais passer du temps avec eux et rester ici jusqu’à demain soir ou mercredi matin. En plus, ils ont gagné et c’est Alexis qui a marqué. Alexis, c’est plus qu’un ami, il est très important pour moi.

Tweet LDA

  • Programme des matchs de mercredi 26 septembre
  • Fayçal Fajr : "Mon but n'a servi à rien" face à Saint-Etienne
  • Al Nassr : Nordin Amrabat déja sur le départ ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1526 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP