La décision de la Confédération africaine de football (CAF) relative au maintien ou au retrait de la CAN 2019 au Cameroun est imminente.
La quatrième et dernière mission d’inspection de la CAF dans les infrastructures sportives retenues pour l’organisation de la «CAN Total Cameroun 2019» se termine ce jeudi. La décision de maintenir ou de retirer la compétition au Cameroun sera prise à la fin de ce mois, à la lumière du rapport de la dernière mission d'inspection.
La CAN aura-t-elle lieu au Cameroun ou dans un autre pays ? Le suspense est à son comble. L’ultime mission d’inspection de la CAF dans les infrastructures sportives retenues pour l’organisation de la «CAN Total Cameroun 2019» se termine ce jeudi 15 novembre. Conduite par le Ghanéen Antony Baffoe, secrétaire général adjoint de la CAF, cette commission d’inspection est composée d’une dizaine de personnes, parmi lesquelles Makan Magassouba, de la société Lagardère Sport, et Heryal Kaj, représentant de la FIFA. À l’issue de cette visite, un rapport exhaustif sur son bilan sera remis au comité directeur de la CAF. Et c’est à la lumière de ce rapport que l’instance du football africain rendra son verdict de retirer ou de maintenir la CAN 2019 au Cameroun.
Tous les sites passés au peigne fin
Arrivés le 10 novembre à Yaoundé, les experts en infrastructures de la CAF ont entamé leur visite d’inspection par le stade Olembé de Yaoundé. Ils se sont ensuite rendus au stade de Japoma et au stade de la Réunification à Douala, avant de se rendre au site de Prime Potomac à Garoua et au Tocket à Bafoussam. Ils ont également visité les stades de Bonamoussadi et Mbappé Leppé. L’objectif est de s’assurer que les engagements pris lors de la troisième mission d’inspection ont été respectés. Comme la sécurisation des sites au Stade de Bepanda à Douala, l'aménagement des voies d'accès aux stades, ainsi que la mise en place des systèmes de canalisation. Autrement dit, s’assurer que le Cameroun a effectivement respecté le cahier des charges de la CAF.
Plus que quelques jours et le feuilleton Cameroun 2019 prendra fin. En cas de retrait de la compétition au pays du légendaire Roger Milla, la CAF lancera un nouvel appel à candidatures pour choisir le prochain pays hôte de la compétition. Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui a surpris tout son monde en visitant le Cameroun en octobre dernier, a assuré que la CAF n’avait pas de plan de B : «La CAF n'a pas de plan B. Ce n'est pas la CAF qui organise, c'est le Cameroun qui accueille cette compétition. C'est le Cameroun qui nous dira demain “on est prêts”, ou alors : “on n'est pas prêts, donnez-nous du temps”», a déclaré le Malgache», une déclaration qui n’a pas coupé court aux spéculations, mais qui a accentué la pression sur le Cameroun. Verdict à la fin du mois de novembre.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Le but d'Ahmed El Messaoudi contre le Feyenoord
  • @jaafinho L’Afrique du Sud, niveau infrastructure, c’est aux normes 👍
  • L’appel à candidatures pour organiser la CAN 2019 arrivait à terme vendredi à minuit. A priori, l’Afrique du Sud et…

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 809 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP