Programmée vendredi, samedi et dimanche, la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 s'annonce très épicée
avec le derby des deux Congo, le clasico Guinée-Côte d'Ivoire, un bouillant Egypte-Tunisie ou encore le sommet Afrique du Sud-Nigeria.
À peine a-t-on digéré l'incroyable scenario de la Ligue des champions d'Afrique, remportée par l'Espérance de Tunis, auteure d'une exceptionnelle «remontada» aux dépens du Ahly Cairote (1-3, 3-0 à Radès), que déjà, les éliminatoires de la CAN 2019 reprennent leurs droits. Place, à partir de vendredi et jusqu'à dimanche soir, à la cinquième des six journées, avec vingt-quatre affiches programmées. Depuis la mi-octobre et les deux journées miroir précédentes, plusieurs pays ont validé leur ticket : Madagascar (pour une première historique) le Sénégal, la Tunisie et l'Egypte.
Le savoureux Egypte-Tunisie, Mothiba en attraction à Johannesburg
À partir de vendredi, on s'attend à voir d'autres sélections rejoindre ces premiers qualifiés. On suivra ainsi avec beaucoup d'attention quelques affiches. À commencer, vendredi soir, par un Egypte-Tunisie savoureux entre mondialistes. À l'aller, les Aigles de Carthage s'étaient imposés (1-0). Bête noire historique des Pharaons, les Tunisiens seront dirigés par l'attelage intérimaire Okbi-Kanzari, et profiteront de l'élan créé par la victoire de l'Espérance de Tunis. Même si les deux sont qualifiés, ce sommet aura valeur de finale et les coéquipiers de Mohamed Salah ont bien l'intention de prendre leur revanche à Borg el-Arab, en banlieue d'Alexandrie.

Samedi, Johannesburg verra la confrontation très attendue entre le Nigeria de Gernot Rohr (premier avec neuf points) et les Bafana Bafana de l'Afrique du Sud, qui suivent à un point. Le vainqueur est assuré de participer à la prochaine CAN. Et, pour mémoire, les Sud-Africains ont dominé le Nigeria chez lui (2-0) en juin 2017. Le Bafana Lebo Mothiba (Strasbourg) sera l'une des attractions du jour.Les deux Congo s'affrontent, la Mauritanie pour une grande première
Dimanche après-midi, au stade Alphonse Massamba-Débat de Brazzaville, le Congo (troisième du groupe G, quatre points) défiera sa voisine, la RD Congo (deuxième, cinq points). Un choc fratricide remporté 3-1 à l'aller à Kinshasa par les joueurs de Florent Ibenge. Celui-ci a rappelé deux anciens capitaines, Trésor Mputu (TP Mazembe) et Youssouf Mulumbu (Celtic) censés apporter leur expérience à un moment crucial de cette campagne éliminatoire. Face à eux, Valdo, le coach du Congo, s'appuiera sur des leaders tels que Prince Oniangué ou encore Thievy Bifouma. Le vainqueur de cette confrontation fera un grand pas vers la qualification...

Dimanche encore, la Côte d'Ivoire tentera de prendre elle aussi sa revanche à Conakry. Battus 3-2 à Bouaké l'an passée par la Guinée, les Eléphants se sont bien repris depuis. Les deux formations font la course en tête. Mais le Syli guinéen s'est récemment enrichi de nouveaux talents avec des éléments comme Simon Falette (Francfort) et Amadou Diawara (Naples). Sans Wilfried Zaha mais avec Jonathan Kodjia, la Côte d'Ivoire sera-t-elle capable de s'imposer en Guinée ? On aura aussi un œil, en cette fin de week-end, sur le match Mauritanie – Botswana à Nouakchott. Les protégés de Corentin Martins n'ont besoin que d'une victoire pour obtenir une première qualification historique pour la CAN, après avoir déjà pris part à deux éditions du CHAN (2014, 2018). Pour cela, ils s'appuieront sur leurs expatriés, à l'instar du nouveau venu, le défenseur Issa Samba (Auxerre), un ancien des équipes de France de jeunes.
Enfin, on ne passera pas sous silence le Maroc-Cameroun de vendredi soir à Casablanca. Bien sûr, le Cameroun est pour l'heure assuré de participer à «sa» CAN en qualité de pays organisateur. Mais si la CAF venait, qui sait, à lui en retirer l'organisation, chaque point remporté dans ce groupe prendrait toute son importance. Les hommes de Clarence Seedorf sont premiers avec huit points, une longueur devant le Maroc. L'affiche ne manquera sûrement pas de piment puisque le nom du Maroc est souvent revenu sur le tapis pour prendre le relais du Cameroun, au cas où... Attention, aussi, au grand retour de l'Afrique de l'Est qui pourrait qualifier ce week-end l'Ouganda et le Kenya, bien partis dans ces éliminatoires. Deux formations entraînées par les Français Sébastien Desabre et Sébastien Migné.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Oussama Idrissi : un beau but et une qualification en quart de finale
  • Botola : la programmation de 3 rencontres ce mercredi
  • Violent, Manuel Da Costa puni par la Fédération turque

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1345 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP