Pourtant considérés comme faisant partie des favoris dans leur groupe respectif, le Burkina Faso, le Gabon et la RD Congo ont éprouvé des difficultés durant les éliminatoires de la CAN 2019 et ils joueront leur qualification lors de la dernière journée.

En élargissant la CAN de 16 à 24 équipes à partir de l’édition 2019, la Confédération africaine de football (CAF) a pris une décision destinée à favoriser la participation des "petites sélections" mais visant aussi à éviter aux "habitués" de se retrouver sur le carreau. Avant la dernière journée des qualifications qui aura lieu en mars prochain, cela n’a pas suffi pour empêcher trois sélections du Top 20 continental de se retrouver en danger : le Gabon, la RD Congo et le Burkina Faso.
Retrouver le Gabon dans cette situation n’est pas très surprenant après l’entame ratée des Panthères dans ces qualifications (1 point après deux journées). Les deux victoires face au Soudan du Sud (3-0, 1-0) ont fait renaître l’espoir le mois dernier mais, sans Pierre-Emerick Aubameyang ni Mario Lemina, les hommes de Daniel Cousin ont sombré à domicile samedi dans le choc face au Mali (0-1). La donne est simple : pour se qualifier désormais, il faudra s’imposer au Burundi en mars. Face à des Hirondelles qui montent en puissance, ce n’est pas gagné et les supporters gabonais croisent les doigts pour que "PEA", en froid avec la fédération, soit de la partie pour ce déplacement à Bujumbura.
Le Burkina Faso n’a plus son destin en mains
La RDC se trouve un peu dans le même cas de figure. Les Léopards restent sur 4 matchs sans victoire dans ces éliminatoires, le dernier datant de dimanche dans le derby face au Congo (1-1), et il leur faudra impérativement s’imposer à domicile face au Liberia en mars. Cette mission est dans les cordes des hommes de Florent Ibenge, à condition là aussi de se ressaisir. "On souffre d’inefficacité offensive", a déploré le technicien qui espère pouvoir compter sur Cédric Bakambu et Gaël Kakuta, souvent blessés ces derniers mois, pour endiguer ce problème en mars.
Vient enfin le Burkina Faso, 3e de la dernière CAN, performant durant les éliminatoires de la Coupe du monde et qu’on attendait vraiment pas à retrouver en pareille galère. En chutant 2-1 en Angola dimanche, les Etalons se sont sérieusement mis en danger puisqu’ils n’ont plus leur destin en mains… Pour se qualifier, les hommes de Paulo Duarte devront non seulement s’imposer à domicile contre la Mauritanie, qui a déjà son billet en poche, mais aussi espérer que l’Angola ne gagne pas au Botswana. "Je n’aime pas dépendre des autres. Mais aujourd’hui, on dépend de l’adversaire", a pesté le technicien. Une situation périlleuse…

Même catégorie

Tweet LDA

  • Oussama Idrissi : un beau but et une qualification en quart de finale
  • Botola : la programmation de 3 rencontres ce mercredi
  • Violent, Manuel Da Costa puni par la Fédération turque

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 3100 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP