Une première pour le football national. Ils seront pas moins de quatre clubs, le Raja, la RSB, le HUSA et l’IRT, à disputer les matches aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération (CAF), ultime cap avant d’aborder la phase de poules.

Les Berkanis doivent se méfier de cet adversaire qui avait donné du fil à retordre au Wydad en Ligue des champions et qui croit dur comme fer en ses chances.
Dans une déclaration à l’agence MAP, l’entraîneur du Jaraaf, Malick Daff, a affirmé que «la RS Berkane est une belle équipe pour laquelle nous avons beaucoup de respect, mais nous sommes confiants quant à l’issue de ce tour de cadrage". Et d’ajouter que "nous allons mettre tous les atouts de notre côté pour passer ce cap. Mais nous savons qu’il faudra être prêt à tous les niveaux", avant de conclure que "la RSB a éliminé deux équipes sénégalaises mais on ne peut pas dire pour autant que c’est la bête noire des clubs sénégalais".
Pourvu que le dicton, «jamais deux sans trois» soit de nouveau à l’ordre du jour et que les poulains de Mounir Jaâouani parviennent à réaliser un bon résultat en vue d’aborder le second acte à la maison dans de parfaites dispositions.
Le deuxième représentant du football marocain dans cette Coupe, le HUSA, donnera la réplique, dimanche à 14 heures au stade d’Addis-Abeba au club éthiopien de Jimma Aba Jifar FC. Un match compliqué pour les Gadiris en raison de l’altitude, plus de 2500 m, sachant qu’ils n’ont eu que deux jours pour s’acclimater, ce qui n’est pas suffisant selon les spécialistes.
Un handicap que les Soussis doivent surmonter comme celui d’ailleurs de l’absence de trois cadres, Daoudi, suspendu, Berkaoui blessé et Siam retenu avec la sélection palestinienne qui prend part actuellement aux Emirats Arabes Unis à la Coupe d’Asie des nations.
S’il y a un club qui n’a pas été gâté par le tirage au sort, c’est bel et bien l’Ittihad de Tanger. Mal en point en championnat et reversé en cette C2 après avoir été sorti de la C1 par la Jeunesse Saoura d’Algérie, l’IRT a hérité du Zamalek qu’il rencontrera ce dimanche à partir de 16 heures au Grand stade de Tanger.
Ce ne sera pas une simple sinécure pour les poulains du manager général Abderrahim Taleb, qui doivent saisir les moindres opportunités pour plier les débats de cette confrontation en leur faveur. C’est difficile mais ça reste jouable devant une écurie cairote qui domine le championnat égyptien et qui vient de renforcer ses rangs par le recrutement de l’international marocain Khalid Boutayeb qui y a rejoint son compatriote Hamid Ahdad.
Le Raja, champion sortant, sera attendu de pied ferme, ce samedi à 17 heures au stade Sam Nujoma à Windhoek, par le club namibien d’African Stars. Après un long trip de plus de 20 heures de vol, les Verts ont eu deux jours pour récupérer et être fin prêts le jour J. Ils disposent de toutes les cartes pour tirer leur épingle du jeu face à un adversaire inconnu du bataillon qui ne manquera certainement pas de jouer son va-tout.49947087 10158276067019012 8214847143760887808 n
 

Même catégorie

Tweet LDA

  • Mouaad Madri, absent trois mois avec Lens
  • Interview d'Achraf Hakimi au quotidien Marca
  • J.O Tokyo 2020: 4 Lions pourraient rejoindre les Lionceaux

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1681 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP