CAN 2017 : Résultats de la 2ème journée des éliminatoires

Après la journée pleine de surprise de samedi, les derniers matches pour le compte de la deuxième journée ont eu lieu ce dimanche 6 septembre. Entre l’écrasante victoire de l’Égypte face au Tchad et la défaite de la RDC face à la Centrafrique, cette journée fut tout aussi surprenante que la veille.

Qui pouvait s’attendre à voir la RDC chuter de telle manière sur le terrain des Centrafricains à Bangui ? Et pourtant, les hommes de Florent Ibengue, troisième de la CAN 2015 en Guinée équatoriale se sont bien pris les pieds dans le tapis face à une équipe qui n’a jamais eu l’occasion de participer à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations… Avec des joueurs comme Yannick Bolasie, Chancel Mbemba ou encore Mavinga Chris, il y a de quoi être étonné… La RCA a disposé de la RDC grâce à des buts de Vianney Mabidé et Junior Gourrier en première période.
L’Egypte est de retour !
Étonnante fut aussi la victoire difficile de l’Algérie au Lesotho ! Et le score (3-1), ne reflète pas du tout la prestation des Fennecs qui ont eu bien du mal à venir à bout de leurs adversaires du jour. Il a fallu qu’Hilal Soudani, rentré en cours de jeu, soit dans un grand jour pour obtenir cette victoire avec son doublé. Si les Fennecs avaient ouvert le score en fin de première période avec Ghoulam, le Lesotho avait égalisé rapidement grâce à Ralekoti Mokhahlane.
De ce dimanche, il faudra retenir que Madagascar a donné du fil à retordre à l’Angola l’empêchant de marquer le moindre but (0-0). Et que dire du Mozambique qui s’est fait battre par l’Ile Maurice (1-0) !
L’Égypte que l’on n’a pas vue en phase finale de la CAN depuis 2010 et sa victoire dans le tournoi en Angola est-elle de retour ? En tout cas, les Pharaons n’ont pas fait de cadeau aux Tchadiens à Ndjaména. Ils ont corrigé le Tchad avec notamment un triplé de Bassin Morsi. Bilan des courses, un score de 5-1. Mohamed Salah et Kahraba se sont aussi illustrés avec les Pharaons. « L’Égypte est une très grande équipe et pour les aider, on leur donne les deux premiers buts. Il nous manque de l’expérience », a commenté Emmanuel Tregoat, le sélectionneur de l’équipe du Tchad.
Nouvelle déception pour la Guinée
La Guinée de Luis Fernandez ne surprend toujours pas. Battu par le Swaziland (1-2), lors de la 1ère journée, le Syli national n’a pas vraiment rassuré ses supporters en ramenant un point laborieux du Zimbabwe (1-1). Il est vrai que les Guinéens ont fait avec les moyens du bord sans Naby Keita (Salzbourg), Michel Landel (Gençlerbirligi), Kevin Constant (Trabzonspor), François Kamano (Bastia), Abdoul Razzagui Camara (SCO Angers), Bouna Sarr (OM) ou encore Ibrahima Traoré (Borussia Mönchengladbach). Dans l’autre rencontre de la poule, le Swaziland et le Malawi (2-2) se sont partagés les points, permettant aux Warriors et au Bouclier du Roi de rester en tête. Lors de la prochaine journée, fin mars, la Guinée reçoit le Malawi et n’a, déjà, plus aucun droit à l’erreur. Le Swaziland, lui, se déplace au Zimbabwe pour un étonnant duel au sommet.
La Zambie, championne d’Afrique en 2012, a enfin tenu son rang en s’imposant face au Kenya (1-2). Rapidement menés au score, après un but de Michael Olunga (13e), les Chipolopolos ont su se montrer patients pour renverser la vapeur par Winston Kalengo (28e) puis Collins Mbesuma (42e). Lors de la première journée, les Zambiens avaient fait match nul contre la Guinée-Bissau.
Il n’y a pas eu de vainqueur au Stade de l’Amitié de Cotonou entre le Bénin et le Mali. Les deux équipes se sont quittées sur un nul (1-1). Les Maliens pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Abdoulaye Diaby (20e). Sauf qu’ils ont été rejoints grace à la tête victorieuse de Jordan Adéoti (33e).
La Côte d’Ivoire accrochée
Le Cameroun continue sa route. Vainqueur de la Mauritanie en juin, les Lions indomptables ont remis ça contre la Gambie (0-1). En manque d’inspiration, les hommes de Volker Finke ont longtemps douté avant que Vincent Aboubakar trouve la faille en seconde période sous une pluie battante. Comme face à la Mauritanie, c’est donc l’attaquant du FC Porto qui fait la différence et permet aux Lions indomptables de s’envoler en tête du groupe M avec trois points d’avance sur la Mauritanie.
Il n’y a pas eu aussi de vainqueur entre la Sierra Léone et la Côte d’Ivoire. Les champions d’Afrique, pour leur premier match comptant pour ces éliminatoires – la rencontre contre le Gabon en juin était comptabilisée comme amicale -, ont donc été accrochés par la Sierra Léone. C‘est une première ratée pour Michel Dussuyer, le nouveau sélectionneur ivoirien.
 
Les résultats du jour :
Ile Maurice 1-0 Mozambique
Madagascar 0-0 Angola
Kenya 1-2 Zambie
Lesotho 1-3 Algérie
Centrafrique 2-0 RD Congo
Tchad 1-5 Egypte
Bénin 1-1 Mali
Swaziland 2-2 Malawi
Zimbabwe 1-1 Guinée
Sierra Léone 0-0 Côte d’Ivoire
Gambie 0-1 Cameroun
Libye 1-2 Cap-Vert
 
Des surprises, voilà le résultat de ce samedi en ce qui concerne la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Si le Maroc et le Sénégal ont tenu leur rang, d’autres comme le Nigeria ou la Tunisie ont déçu.
En ce qui concerne les surprises, on note tout d’abord la défaite du Burkina Faso au Botswana. Les hommes de Gernot Rohr se sont fait surprendre par une équipe pourtant moins bien lotie en terme de joueur et dont le classement FIFA (118e) ne laissait pas espérer grand-chose face au finaliste de la CAN 2013. Mais les Étalons n’ont pas pu compter sur Bertrand Traoré. Blessé, le joueur de Chelsea n’a pas pris part à cette rencontre. Le Botswana s’est imposé par le plus petit des scores : 1-0.
La belle victoire du Sud-Soudan
A domicile, le Sud-Soudan s’est offert une victoire face à la Guinée équatoriale. Indépendant depuis 2011, reconnu par la FIFA depuis 2012, le football du Soudan du Sud attendait ça depuis quelques années. Les Soudanais s’imposent 1-0 face aux demi-finalistes de la CAN 2015. Chol Peter Bentiu Daniel, 20 ans, buteur, est l’homme du jour.
Le Nigeria, champion d’Afrique 2013 et qui a joué un huitième de finale au Brésil en 2014 face à la France lors de la Coupe du monde étonne toujours. Sur le terrain des Tanzaniens, les Super Eagles n’ont pas fait mieux qu’un match nul (0-0). Non qualifié pour la CAN 2015, le Nigeria reste tout de même leader avec quatre points en attendant le match de l’Égypte face au Tchad ce dimanche.
Autre surprise, la victoire 2-0 du Burundi face au Niger. Les Burundais surnommés les Hirondelles ont fait plus que le printemps, ils ont ravi tout un peuple. « On a travaillé sur notre qualité technique. On ne voulait pas faire n’importe quoi », a simplement déclaré Aït Abedlmalek Ahcen, coach du Burundi. Le Burundi qui avait perdu lors de la première journée face au Sénégal se relance dans le groupe K.
La quadruplé de Fodé Doré !
Le Sénégal et le Maroc ont tenu leur rang en battant respectivement la Namibie (2-0) et São Tomé et Príncipe (3-0). Les Marocains qui n’ont pas participé à la CAN 2015 n’ont eu aucun problème à retrouver leur cohésion pour s’imposer facilement grâce à Nordin Amrabat, Youssef El Arabi et Nabil Dirar, tous en première période.
Fodé Doré et Thievi Bifouma ont brillé en Guinée-Bissau (4-2). Le premier est l’auteur d’un quadruplé et l’autre pourra se vanter d’avoir fait quatre passes décisives. Les hommes de Claude Le Roy, quart de finalistes lors de la CAN 2015, ont tout de même encaissé deux buts en seconde période.
Le Ghana, finaliste et perdant de la CAN 2015 a tenu son rang en s’imposant chichement face au Rwanda sur une pelouse plus que moyenne (1-0). Sur coup franc, Mubarak Wakaso, co-meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des nations 2013 avec le Ghana en compagnie du Nigérian Emmanuel Emenike (4 buts), est donc le seul buteur de cette partie. « Ils sont très bon tactiquement. Ils essayent de bloquer l’adversaire et de jouer les contre. On a su gérer cela », a expliqué le Black Star André Ayew au micro de RFI.
La Tunisie s’est inclinée au Libéria (1-0). Les Aigles de Carthage n’ont pas trouvé la solution face une équipe pourtant beaucoup moins forte. Du coup, Youssef Msakni et ses coéquipiers sont rejoints par le Liberia pour la deuxième place du groupe A.
L’Afrique du Sud n’y arrive plus ! Après avoir concédé le match nul à domicile face à la Gambie lors de la première journée, les Bafana Bafana s’inclinent sur le terrain de la Mauritanie (1-3). Aly Abeid a ouvert le score pour les Mourabitounes(6e) mais les Sud-Africains, réduits à 10 à la 50e minute, sont revenus grâce à Gabuza (68e). Les hommes de Corentin Martins repris la main sur le match grâce à travers Beguily (81e) puis Khalil Ahmed (88e). La Mauritanie revient à hauteur du Cameroun dans le groupe M avec trois points.

 
Les résultats de Samedi :
Seychelles 1-1 Ethiopie
Burundi 2-0 Niger
Namibie 0-2 Sénégal
Rwanda 0-1 Ghana
Soudan du Sud 1-0 Guinée-Équatoriale
Tanzanie 0-0 Nigéria
Botswana 1-0 Burkina Faso
São Tomé et Príncipe 0-3 Maroc
Guinée-Bissau 2-4 Congo
Libéria 1-0 Tunisie
Seychelles 1-1 Ethiopie
Burundi 2-0 Niger
Comores 0-1 Ouganda
Mauritanie 3-1 Afrique du Sud