Roger Federer n'est plus qu'à une victoire d'un troisième titre en deux mois, mais face à lui, en finale du Masters 1000 de Miami (Etats-Unis) se dressera dimanche celui qu'il décrit comme "une montagne", son grand rival Rafael Nadal.
 
 

Ils vont se retrouver pour la troisième fois en 2017 et pour la 37e fois de leur carrière. Mais ce nouvel épisode d'une des rivalités les plus épiques du circuit aura une saveur particulière.

C'est en effet à Miami, en 2004, que Federer et Nadal se sont affrontés pour la première fois. L'Espagnol, alors âgé de 17 ans, avait surpris au 3e tour (6-3, 6-3) son aîné qui venait de remporter l'Open d'Australie et Indian Wells.

L'année d'après, ils s'étaient encore croisés à Miami, cette fois en finale qui se disputait alors en cinq sets, et Federer était venu à bout du phénomène majorquin (2-6, 6-7 (4/7), 7-6 (7/5), 6-3, 6-1).

Douze ans plus tard, ils s'affrontent à nouveau pour le titre.

Nadal, 30 ans, veut enfin s'offrir après quatre finales perdues l'un des rares Masters 1000 qui manque à son palmarès et espère renouer après trois ans de disette avec le succès sur surface dure.
                  
Federer, lui, veut enfoncer le clou après ses titres à l'Open d'Australie en janvier et à Indian Wells (Etats-Unis) mi-mars. Après une saison 2016 écourtée par des blessures, l'ancien N.1 mondial est en train de redevenir à 35 ans le patron du circuit, bien aidé il est vrai par les pépins physiques du N.1 mondial Andy Murray et de son dauphin Novak Djokovic.

"Roger joue bien en ce moment, il joue super bien même. Quand un grand joueur comme lui joue aussi bien, alors c'est un défi de taille", a admis Nadal, qui s'est incliné en finale à Melbourne (Australie) en cinq sets (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3), avant d'être submergé en 8e de finale à Indian Wells (6-2, 6-3).

"Quand je suis arrivé à Miami, je ne pensais pas que j'irais très loin, comme d'ailleurs en Australie et à Indian Wells, et me voilà en finale avec une chance de gagner le tournoi. Mais je suis devant une montagne. Il n'a jamais gagné ce tournoi, il sera plus frais que moi, mais je serai prêt dimanche", a assuré Federer.

"Rafa" mène largement au bilan de leurs confrontations - 23 à 13, mais 9-9 sur surface dure - mais il n'a pas les faveurs des pronostics, tant son rival suisse impressionne depuis son retour.

Tweet LDA

  • Programme des principaux matchs de ce samedi 20 avril
  • La prestation de Nayef Aguerd et Fouad Chafik face à Rennes
  • Quel serait le club idéal pour Hakim Ziyech ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1003 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP