Déjà sanctionné pour avoir boycotté une conférence de presse dans le même stade de Casablanca en phase de poules, le coach égyptien d'Al Ahly Hossam El Badri a encore fait montre de son manque de fairplay en se retirant inopinément de la conférence de presse d'après match.

Il y en a de ces entraîneurs pour qui la défaite rime avec manque de courtoisie et comportement irresponsable. C'est peu de le dire, dans le cas du coach d'Al Ahly Hossam El Badri, qui avait déjà quitté la conférence de presse du match face au WAC en phase de poules, déplorant la présence d'un média boycotté par l'Egypte.
Samedi, pour enfoncer le clou, EL Badri a d'abord pris d’assaut l'arbitre de la rencontre Papa Gassama, l'un des référées les plus respectés et les plus performants du continent. Ensuite, en conférence de presse, El Badri a d'abord répondu de la façon la plus arrogante qui soit à la question d'un journaliste, déclarant qu'Al Ahly était "bien meilleur que le Wydad" et que : "En Afrique, l'arbitrage compte plus que le jeu !".A la fin de sa réponse, ce trublion récidiviste demandera à la responsable Médias de la Fédération Royale marocaine de football, Dounia Lahrech, de traduire ce qu'il a dit en arabe au journaliste marocain qui avait lui-même posé sa question en arabe et s'était très bien fait comprendre.
Ces agaceries ont provoqué la stupéfaction et la consternation de toute la salle, mais semblaient amuser le technicien, qui avait visiblement envie d'extérioriser sa frustration suite à la défaite. Face à la virulence de ses propos, Dounia Lahrech se permettra de le recadrer en expliquant qu'elle était "là pour faciliter la tâche des entraîneurs et non pour causer des obstacles".
Vint ensuite le tour de l'attaché de presse d'Al Ahly, qui a rajouté de l'huile au feu en s'en prenant aux journalistes. A la deuxième question d'un autre intervenant marocain qui a tenté d'enquiquiner El Badri davantage, les journalistes réagiront et rappelleront ce dernier à l'ordre, mais Hossam El Badri en profitera pour quitter la conférence malgré les vaines tentative du responsable Com' de la CAF. Visiblement, la pilule a été tellement dure à avaler pour le malheureux finaliste. (Le Matin)
Ci-dessous la déclaration d'après match de Houssam El Badri devant la caméra d'une chaîne de télévision égyptienne :

Même catégorie

Tweet LDA

  • La conférence de presse de Patrice Beaumelle
  • CAN2019 Amicaux:l’Égypte intraitable ,Delort fait gagner l’Algérie
  • Pour revoir la rencontre entre le Maroc et la Zambie

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1538 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP