La Fédération International de Football Association (FIFA) vient de rendre public le rapport de la Task Force en charge d’évaluer les dossiers de candidatures du Maroc et du trio nord-américain (Etats-Unis, Canada et Mexique).

Après des semaines de doutes, la FIFA vient de valider la candidature du Maroc. Mais que révèle réellement le rapport de la FIFA sur la candidature marocaine ?
La Task Force en charge de l’évaluation des dossiers de candidatures avait le pouvoir de valider ou d’éliminer la candidature d’un pays/dossier avant même que celui-ci ne puisse avoir l’opportunité de récolter des votes.
La Task force a pu évaluer les candidatures sous quatre catégories principales : l’infrastructure, la conformité et l’aspect légal, la sécurité/santé/autres aspects liés à l’organisation, et la durabilité/droits de l’homme et protection de l’environnement.
Chaque dossier se devait d’obtenir une note minimum de 2/5 sur chaque sous catégorie et une moyenne générale d’au minimum 2/5. Sans surprise, le dossier américain arrive en tête avec une note de 4/5, quant au dossier marocain, il obtient la note de 2.7/5.
Ci-dessous le résumé des notes obtenus par chacun des dossiers :

Screen Shot 2018-06-02 at 3.02.22 AM.png

On notera que le dossier nord-américain surclasse le dossier marocain sur la grosse majorité des points, exception faite pour les coûts d’organisation. Le coût du travail au Maroc, ou encore les coûts des constructions (stades, lieux d’entrainement et FIFA Fan Fest) qui ne sont pas inclus dans les estimations participent à la baisse de la facture global.

La FIFA a également dressé un rapport d’évaluation de risque pour chaque sous-catégorie évaluée (Voir graphique en fin d'article)

D’après la Task Force, le rapport marocain présente également davantage de risques par rapport au dossier nord-américain. La FIFA paraît notamment préoccupée par la construction des stades, l’hébergement des équipes et fans mais également les infrastructures de transport.
Il faut dire que le Maroc propose 14 stades dans son dossier, dont 5 nécessitent des rénovations majeures, pendant que 9 autres doivent encore être construits.
Le dossier nord-américain propose quant à lui 23 stades dont 16 seront retenus. Parmi les stades proposés, 17 existent déjà et 5 autres ne nécessitent que des rénovations mineures.
Le seul aspect sur lequel le dossier marocain surclasse son homologue américain est le support des gouvernements en place.
Enfin, sur l’aspect commercial, le dossier marocain estime générer environ 7.2 milliards de dollars pendant que le dossier américain estime générer plus du double et chiffre les revenus à 14.3 milliard de dollars.
Le rapport de la FIFA parait objectif à première vue, et n’apporte pas d’éléments nouveaux quant aux capacités de chacun des dossiers à organiser la compétition continentale. Le dossier du trio nord-américain est largement en tête. Reste à savoir qui des marocains ou des américains parviendra à collecter une majorité de votes et se verra attribuer la participation de la Coupe du Monde.
A noter que le vote se déroulera le 13 juin prochain à la capitale russe Moscow, et à la veille du début de la Coupe du Monde 2018.

Screen Shot 2018-06-02 at 3.11.23 AM.png

Tweet LDA

  • LDC Afrique : réactions de Yaya Jabrane et Moussa Ndaw
  • LDC Afrique:réactions de Mouine Chaabani et des joueurs de EST
  • Yunis Abdelhamid roi du temps de jeu en Ligue 1

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1022 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP