La Marocaine Nezha Bidouane a été désignée par l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF), capitaine de la sélection africaine, lors de la Coupe continentale d’athlétisme.

La sélection africaine (Hommes et dames) sera constituée par la direction technique de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), à l’issue du 21-ème championnat d’Afrique, disputé du 1er au 5 août à Asaba (Nigeria).

Pas moins de quatre athlètes marocains renforceront les rangs de la sélection africaine, en l’occurrence la championne d’Afrique au lancer du marteau, Soukaina Zakour, le vice-champion du monde et vice-champion d’Afrique du 3000 m steeple, Soufiane El Bakkali, les médaillées d’argent du 1500m et 400m haies respectivement Rabab Arafi et Lamiae Elhabz, a-t-on précisé de même source.

L’équipe africaine va tenter de reconquérir ses titres acquis dans l’ancienne version (Coupe du monde) et qu’elle a perdus en 2010 à Split en Croatie (3è) et à Marrakech en 2014 (3è). Lors de l’édition précédente à Marrakech, la sélection africaine a été forte de quelques 90 athlètes environ, dont quatre Marocaines, à savoir Salima Al Ouali Alami (3000m steeples), Rhizhane Siba (saut en hauteur), Nisrine Dinar (saut à la perche) et Amina Mouadden (lancer du disque).

Ancienne double championne du monde des 400 m haies, Mme Bidouane, qui a assisté au championnat d’Afrique à Asaba, fait partie des quatre ambassadeurs choisis au mois de novembre 2017, par l’IAAF pour représenter les continents participants à cet événement international et faire sa promotion.

Ce n’est pas la première fois que Mme Bidouane fut désignée ambassadrice de l’IAAF pour l’Afrique. Elle l’a déjà été en 1998 lors de l’année mondiale de l’athlétisme féminin ainsi qu’en 2005 pour les championnats du monde cadets tenus à Marrakech.

Bien que les capitaines d’équipe (ou les Ambassadeurs) ne participent pas aux compétitions, ils peuvent influencer activement le score final, et non pas en donnant seulement aux athlètes des conseils ou des encouragements utiles. Les capitaines disposeront de deux jokers qu’ils mettront sur un athlète masculin et une athlète féminine chaque jour de la compétition. Si l’athlète désigné gagne, l’équipe doublera son nombre de points.