Après beIn Sports, qui a porté plainte contre l’Arabie Saoudite et l’opérateur de satellites Arabsat accusés d’aider activement l’opérateur pirate beOutQ, c’est maintenant au tour de la BBC et de Sky de saisir l’Union Européenne pour que celle-ci prenne des mesures contre l’Arabie Saoudite.

l’Arabie Saoudite est accusé d’héberger les serveurs de ce service de streaming qui offre aux téléspectateurs du monde entier un accès gratuit mais illégal à des contenus tels que les matchs de football des principales compétitions nationales et internationales.
BeoutQ a surtout fait parler de lui au cours de la dernière Coupe du Monde de football, puisqu’il a diffusé tous les matchs de la compétition de façon illégale. Ses décodeurs sont disponibles dans le monde entier permettant à de nombreux intéressés d’accéder à des contenus « premium ».
Notons que beOutQ n’est plus disponible en streaming depuis ce vendredi 2 novembre.