Il y a quelques mois, l’ex international marocain Youssef Rossi accusait le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) Fouzi Lekjaâ de blanchiment d’argent et de détournement de fonds.

{module 499}
Le verdict de la justice vient de tomber.
” La pièce théâtrale du Mondial 2026 est terminée, maintenant nous demandons d’ouvrir une enquête contre Faouzi Lekjaa pour blanchiment d’argent ainsi que pour détournement d’argent public aux banques suisses, en tant que directeur au sein du ministère des finances et de l’économie. Je dispose de toutes les preuves et documents qui prouvent ces allégations. J’ai même reçu des menaces de mort de la part de ses partenaires pour ne pas dévoiler cette affaire”, écrivait Rossi sur le post Facebook. Le patron de la FRMF a par la suite poursuivi en justice l’ex-défenseur des Lions de l’Atlas pour diffamation.
Ce 5 novembre, le tribunal de première instance d’Ain Sbaa à Casablanca a condamné Youssef Rossi à deux mois de prison sursis. L’ex-international marocain devra également payé deux amendes. La première (400 000 DH) sera versée à Fouzi Lekjaâ et la deuxième s’élève à 200 000 DH et sera déboursée pour la FRMF.