Discret depuis la décision de l’état marocain de ne pas candidater pour l’organisation de la CAN 2019, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa a pris le recul nécessaire avant de réagir en répondant aux questions de notre illustre collègue Najib Salmi dans un entretien accordé à Challenge.

Interrogé sur ses ambitions pour l’année 2019, Lekjaa a de nouveau réaffirmé son objectif principal « c’est d’abord l’objectif de remporter le trophée (de la CAN 2019) et cela est le plus important.»
Concernant l’organisation de cette compétition, le président de la FRMF a rappelé que « la CAF, son président, le Cameroun et toute l’Afrique ont entendu et confirmé ce que notre pays a fait et reste disposé à faire pour l’essor du foot continental. La CAN 2019 retirée au Cameroun sera organisée ailleurs, mais pas chez nous, en Afrique du Sud, ou en Egypte. On ira défendre crânement nos chances. La génération actuelle de footballeurs dont disposent les Lions de l’Atlas, sous la férule d’Hervé Renard, a les moyens de redonner une victoire en CAN, comme elle a redonné le Mondial et ses frénésies l’été dernier à Moscou».
Et de poursuivre à propos des objectifs : «Au printemps prochain, en Tanzanie, aura lieu le championnat d’Afrique des U17. Cette équipe de nos jeunes est, elle aussi, exceptionnelle. Bourrée de talents, elle va aller en Tanzanie pour être sur le podium. Cette CAN U17 est qualificative pour la Coupe du Monde. Si on réussit notre pari et bien on aura assis une très bonne base pour la relève de l’actuelle génération de 2019. L’équipe des U17 sera celle du Mondial 2022 et pourquoi pas 2026. Et c’est comme ça qu’on travaille ».