La Guinée a accepté d’organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025, plutôt qu’en 2023, entérinant un glissement du calendrier après le retrait de l’édition 2019 au Cameroun, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF).

{module 499}
«Je me réjouis de l’acceptation du décalage de l’organisation de la CAN en Guinée pour 2025 et je suis fier que le président de la république de Guinée, Alpha Condé, ait lui-même accepté le décalage», a déclaré à Conakry le président de la CAF, Ahmad Ahmad.
En 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée. Or, après le retrait de l’organisation au Cameroun en 2019, la CAF a décidé de procéder à un décalage, attribuant l’édition 2021 à ce pays et l’édition 2023 à la Côte d’Ivoire, ce qui laissait en suspens le sort de la Guinée. 
Quant au Maroc, l’objectif c’est le Mondial 2030.