Après l’entrée en lice du dossier sud-américain du Chili-Paraguay-Uruguay-Argentine, une nouvelle candidature s’apprête à concurrencer le Maroc, dans la course pour l’organisation du Mondial 2030.
Sans un renfort de l’Espagne, pour le dépôt d’une candidature conjointe pour l’organisation du Mondial 2030, le Maroc aura la tache difficile pour réaliser son rêve d’abriter la plus prestigieuse des compétitions footballistiques au monde.
Outre le Royaume-Uni qui prépare discrètement son dossier et l’alliance Chili-Paraguay-Uruguay-Argentine qui ont annoncé, des semaines auparavant, leur candidature conjointe pour l’organisation du Mondial, quatre pays Balkans viennent tenter leur chance pour décrocher l’organisation de la compétition: la Bulgarie, la Serbie, la Grèce et la Roumanie.
Le 25 février dernier, les ministres des Sports et les plus hauts responsables des footballs bulgare, roumain, grec et serbe se sont réunis au centre national de football “Boyana” à Sofia pour élaborer un mémorandum d’accord entre les quatre gouvernements respectifs, qui officialisera à son tour la création d’un comité d’organisation. Une commission chargée pour préparer une offre conjointe pour organiser l’EURO 2028 et de la Coupe du Monde 2030. Le mémorandum devrait être officiellement signé lors de la prochaine réunion qui aura lieu en Grèce mi-avril.
“Nous essaierons de prendre une décision quant à la formalisation de l’offre jusqu’à la fin de l’année. Nous étudions toujours les possibilités pour les quatre pays de présenter une offre commune officielle“, a déclaré Krasen Kralev, ministre des Sports bulgare à l’issue de la réunion.
“Des décisions concrètes ont été prises de notre côté, des fonds ont été alloués pour les routes menant à Belgrade et à Athènes. Chaque fois que nous disposerons des chiffres exacts nécessaires à la réalisation de tous les projets d’infrastructure, nous les rendrons publics. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un projet extrêmement sérieux et un bon atout pour les collaborations futures, non seulement dans le domaine du football. Nous travaillerons en tant qu’États amis, car nous partageons tous l’ambition que les Balkans deviennent un centre d’organisation d’événements sportifs“, a ajouté le même responsable.
Depuis quelques mois, les pourparlers se poursuivent entre le Maroc et l’Espagne pour la présentation d’un dossier commun à la FIFA. Une idée que le président Gianni Infantino ne rejette pas, mais qui fait objet d’opposition de la part du président actuel de la FIFA. Le Maroc qui avait exprimé son intention de tenter sa chance pour la cinquième fois afin d’organiser le Mondial bénéficie d’un soutien maghrébin venant des voisins. L’Algérie et la Tunisie avaient affirmé leur volonté d’accompagner le Maroc dans son aventure.

Tweet LDA

  • Muyai Thai : le combat complet de Youssef Boughnamen contre Joe Craven
  • Réaction de Jamal Sellami après l’élimination des Lionceaux
  • Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1133 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP