L’attaquant du Raja Mahmoud Benhalib pourrait subir une lourde sanction de la part de la Confédération africaine de football (CAF), après son geste affiché devant les caméras, en fin du match opposant son équipe à Otoho Doyo.

Le Raja est éliminé de la Coupe de la CAF. Une déconvenue que l’attaquant des Verts Mahmoud Benhalib n’a visiblement pas digérée. A l’issue du match qui avait opposé, ce dimanche les Aigles à Otoho Doyo (4-1), le buteur du RCA a fait un geste avec ses mains devant les caméras de télévision faisant allusion à la corruption.
Ce comportement ne laisserait certainement pas la CAF indifférente. L’instance africaine s’est déjà montrée sévère à l’encontre de l’attaquant d’Al Ahly Emad Moteab, en lui infligeant une lourde sanction. Le buteur ahlaoui avait fait un geste semblable en 2017 lors de la finale de la Ligue des Champions face au Wydad, accusant les arbitres de partialité.