Les Comores avaient saisi le Tribune arbitral du sport il y a quelques mois pour demander l’exclusion du Cameroun après que la CAF lui ai retiré le droit d’organiser la CAN 2019. Sauf que pour le verdict, ils vont devoir patienter.

{module 499}

A en croire nos confrères de Jeune Afrique, le TAS a pris la décision de donner sa réponse après la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 qui verra également les deux équipes s’affronter. Ce sera le 22 mars prochain à Yaoundé. Une rencontre qui conservera donc toute sa saveur.
Pour passer, les Lions indomptables ont besoin juste d’un match nul. Mais les Coelacanthes devront à tout prix l’emporter au Cameroun pour obtenir leur ticket. Ce dont ils n’avaient pas forcément besoin si le TAS exclut le Cameroun de la compétition.
« On a le sentiment que la CAF cherche à préserver le Cameroun. Il y a un règlement et il y a de quoi être en colère lorsqu’on entend de telles choses », fait savoir le sélectionneur des Comores.