Nés et formés aux Pays-Bas, plusieurs joueurs d’origine marocaine ont décidé d’embrasser une carrière internationale avec les Lions de l’Atlas. D’autres ont opté pour les Oranjes, mais rares sont ceux qui ont réussi à s’imposer dans la durée.

{module 499}

Au cours des dix dernières années, il est de plus en plus fréquent que les jeunes internationaux d’Orange d’origine marocaine soient confrontés au choix de carrière où celui du cœur. Le jeune talent du PSV Mohammed Amine Ihattaren n’échappera pas à ce dilemme puisqu’il est déja au coeur d’une lutte entre la FRMF et son homologue de la KNVB.
Est-ce que Mohamed Ihattaren choisira les Oranjes comme les infortunés Adam Maher, Anwar El Ghazi , Ibrahim Afellay, Othman Bakka et Khalid Boulahrouz, ou va-t-il suivre les traces de M’bark Boussoufa, celles des frères Amrabat, ou encore celles de Hakim Ziyech, Mazraoui, Yassin Ayoub,… et Oussama Idrissi ?
Une certitude, le jeune prodige de 17 ans a le temps avant de prendre une décision définitive. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre au sélectionneur des Pays-Bas, Ronald Koeman, un souhait également exprimé dans sa récente déclaration à ce sujet.
« J’en parle avec mon père, ma mère et mes frères, mais le choix final sera fait plus tard. Je suis désormais entièrement concentré sur le PSV et sur Orange U19…», a déclaré Ihattaren. « Je regarde avec grand plaisir les matchs internationaux des deux pays. C’est bien sûr agréable de voir Hakim Ziyech jouer pour le Maroc, mais il en va de même pour Ibrahim Afellay de son temps avec l’Orange. »
D’après les médias du pays, la KNVB fera son possible pour qu’Ihattaren opte pour une carrière internationale pour les Pays-Bas, et c’est pour cette raison qu’une certaine stratégie a été définie en vu de contrecarrer les plans de la FRMF
«Il est déjà avec les Oranje U19. Peut-être devra-t-il bientôt choisir entre l’équipe nationale néerlandaise et celle du Maroc », a récemment annoncé Art Langeler, responsable de la KNVB. « Il y aura un moment de doute si les Oranjes A ne se qualifient pas (euro 2020). Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour qu’il se sente si bien pour qu’il ne doute pas « , a déclaré Langeler.