Saïd Naciri:Mon objectif et celui des supporters est de remporter la LDC

«Mon objectif comme celui des supporters est de remporter la Ligue des champions»

Le Matin : Vous devez être un président heureux, compte tenu du parcours exceptionnel du Wydad en Botola et en Ligue des champions ?
Saïd Naciri : Je suis heureux à l’instar de l’ensemble des supporters du Wydad. Mais ce n’est que le début.
Allez-vous demander le report de votre match contre le Difaa Hassani El Jadidi en raison du départ de plusieurs de vos joueurs pour leurs équipes nationales ?
Le départ de cinq joueurs en stage avec leurs équipes nationales nous donne effectivement le droit de demander le report de notre match. Mais c’est à l’entraîneur de décider s’il veut le report ou pas. C’est vrai que nous avons un calendrier chargé, notamment avec les matchs de la Ligue des champions, mais la décision du report revient à l’entraîneur et à lui seul. S’il veut disputer le match, il le disputera, mais s’il demande le report, on le reportera. C’est l’entraîneur qui devra décider.
Où en est arrivé le dossier de René Girard ?
Nous avons déposé une plainte contre René Girard auprès de la Fédération Royale marocaine de football. C’est un dossier qui est toujours en cours de
traitement.
Avez-vous calculé le montant des pertes que le WAC a subi en raison de la fermeture du complexe sportif Mohammed V ?
Pour nous, les pertes ne sont pas que financières, elles sont aussi morales. Le complexe Mohammed V donne un aspect particulier aux victoires du WAC, puisque les joueurs célèbrent ces moments-là en symbiose avec leurs supporters. Pour nous, c’est ça la vraie perte. La fermeture du stade nous a privés de ces moments de joie. Ce n’est pas qu’une question d’argent. C’est pour cela qu’on demande aux autorités de la ville de Casablanca d’accélérer les travaux pour rouvrir le plus vite possible le complexe. Le WAC est appelé à disputer des matchs cruciaux en Ligue des champions. Et on a besoin de notre stade et de nos supporters pour aller de l’avant.
Quelle est la situation financière du club, sachant qu’il est privé des recettes des matchs en raison de la fermeture du complexe Mohammed V ?
Il y aura toujours un déficit financier. Mais nous, on ne croise pas les bras et on ne reste pas à attendre. On cherche toujours d’autres sources de revenus afin de faire face aux difficultés financières et permettre au club de réaliser ses objectifs.
Est-ce que vous comprenez que la ville de Casablanca, la région de Casablanca-Settat ou encore le Conseil préfectoral n’accordent pas d’aides aux clubs de la ville qui la représentent ?
Cette question, il faut la poser aux responsables de la ville. Moi, en tant que président, je veux juste qu’on soit à la hauteur des attentes des supporters du club.
Après avoir passé avec brio la phase de poules, quel est l’objectif du club cette année en Ligue des champions ?
Je préside aux destinées d’un club qui s’appelle le Wydad Athletic Club. C’est un club qui a été créé pour gagner des Trophées. C’est la philosophie du club. Je ne peux pas venir aujourd’hui et vouloir la changer. Je m’inscris complètement dans cette politique du club. Mon objectif est de gagner des Trophées et la Ligue des champions fait partie de nos objectifs. Il n’y a pas que moi à vouloir des titres. Les supporters du club n’acceptent rien d’autre que les Trophées. Et ça, c’est un droit légitime.
Il y a eu beaucoup de bruit sur un derby entre le WAC et le Raja qui devait avoir lieu aux Émirats arabes unis. Pourquoi n’a-t-il pas eu lieu finalement comme prévu le 23 mars ?
On nous avait demandé de disputer ce derby à Abou Dhabi. Nous remercions le Conseil des sports d’Abou Dhabi et la Fédération de football des Émirats arabes unis qui nous ont invités à jouer ce derby chez eux. On reste toujours à leur disposition pour disputer éventuellement ce match. Ce match hors des frontières du Maroc devrait véhiculer une belle image du football marocain. On est toujours disposé à disputer ce match, le moment opportun.