U23 RDC – Maroc : Le cas d’Arsène Zola intrigue !

Loin de notre rédaction l’idée de contester la victoire de la RDC U23 contre les Lions de l’Atlas de Mark Wotte (2-0), cependant le cas d’un joueur congolais nous interpelle. Il s’agit du capitaine Arsene Zola Kiaku qui a débuté le match contre le Maroc avant de le quitter à la 36è minute suite à une blessure.

{module 499}
En vérifiant la date de naissance du dite joueur sur plusieurs sites comme celui de la CAF, de Transfermarket ou encore de son club le TP Mazmbe, on remarque que le défenseur congolais est présenté avec deux dates de naissance différentes.
En Ligue des Champions de la CAF, Arsene Zola Kiaku est enregistré par son club, le TP Mazmbe avec la date du 23 février 1996 (lien1 – lien2). Il était donc âgé de 23 ans et 25 jours le mercredi 20 mars, jour du match face aux Lions de l’Atlas U23. Ce qui le rend, en principe, inéligible pour disputer les matchs qualificatifs de sa sélection U23 dont il est le capitaine.
Une situation connue du club et de la presse locale puisque début mars, l’équipe du TP Mazembe avait annoncé dans un communiqué que son défenseur, Arsene Zola n’était plus qualifié pour évoluer avec les U23 de la RDC en raison de son age (> à 23 ans) qui impacte sur sa non convocation. Cette information a été relayée par le média Totalement-Sports à la date du 7 mars (ici) mais le communiqué de TP a disparu du site officiel !
Sur Transfermarket, wiki et Whoscored, le capitaine des Leopardeaux est présenté avec la date du 23 février 1997, mais en réalité, il est né en 1996 et donc âgé de plus de 23 ans depuis le samedi 23 février 2019. Par conséquent, Zola ne devait plus être convoqué chez les Espoirs de la RDC depuis pratiquement un mois. Or, il a été aligné ce mercredi 20 mars à Kinshasa contre les Lions de l’Atlas U23 avant de céder sa place à Peter Mutumosi du DCMP à la 36ème minute du match.
Était-il qualifié ou non pour disputer ce match de qualification ? Une question qu’on adresse aux responsables de la FRMF.