Les Lionceaux peuvent se qualifier pour Tokyo 2020

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) vient de recevoir un courrier de la Confédération africaine de football (CAF) dans lequel l’instance footballistique africaine affirme avoir accepté la réclamation émise par le Maroc concernant la titularisation d’un joueur congolais.

{module 499}
Malgré l’élimination de la sélection marocaine des U23 contre son homologue de la République démocratique du Congo, en éliminatoires de la CAN U23, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) espère toujours une qualification sur tapis vert.
La FRMF avait effectivement adressé une réclamation à la Confédération africaine de football (CAF) suite à la titularisation par la RDC d’un joueur ayant dépassé les 23 ans. Une requête qui pourrait bien aboutir.
Selon le quotidien Assabah du jeudi 28 mars, la CAF aurait répondu positivement à la requête du Maroc. L’instance dirigée par Ahmad Ahmad a en effet envoyé un courrier à la FRMF lui indiquant avoir accepté l’objection marocaine. La CAF a en effet promis à la FRMF d’ouvrir une enquête sur le sujet. Aucune réponse ne sera faite avant que la commission chargée de suivre les investigations ne finisse son travail, détaille le journal Assabah.
Rappelons que la Fédé avait adressé deux réclamations concernant la participation lors du match aller et du match retour du joueur congolais Arsène Zola. Le défenseur du Tout puissant Mazembe serait, selon les Marocains, âgé de plus de 23 ans puisqu’il serait né le 23 février 1996. Le joueur aurait donc dépassé l’âge limite de quelques semaines. Cela suffira-t-il aux Marocains pour se qualifier aux prochains JO?