Eliminé sur le terrain face à la RD Congo (2-1) sur l’ensemble des deux matchs, la sélection nationale U23
est qualifiée au prochain tour sur tapis vert suite à la réserve déposée par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) contre le défenseur central de la RD Congo, Arsène Zola qui n'aurait pas dû jouer cette rencontre en raison de son âge très avancé.
Le joueur incriminé «aurait deux certificats de naissance avec deux dates différentes». Au Tout-Puissant Mazembe où il évolue actuellement, Arsène Zola serait né le 23 février 1996, alors que sur la feuille du match contre le Maroc et son passeport, il serait né le 23 février 1997, et est donc inéligible pour jouer avec les U23 de la sélection congolaise. Face à cette preuve irréfutable, la commission de discipline de la Confédération africaine de football a décidé de donner la victoire et la qualification au prochain tour pour le Maroc et de suspendre la Fédération congolaise lors de la prochaine édition de la CAN U23. Une bonne nouvelle pour la formation marocaine qui devra se montrer à la hauteur lors de son prochain match face au Mali pour se qualifier à la CAN U23 qui se tiendra en Egypte.

Tweet LDA

  • Première réaction de Fabrice Ngoma la 3 e recrue du RAJA
  • LDC Afrique : réaction d'Issam Chawali avant la finale WAC- EST
  • CAN2019 :La liste de Hervé Renard bientôt dévoilée

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1289 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP