Un international Burundais décédé en plein match

Faty Papy, sociétaire de Malanti Chiefs FC au Swaziland, a été victime d’une crise cardiaque alors que son club disputait un match de championnat face à Green Mamba FC.

Le Burundi ira à la CAN «Egypte 2019» son milieu de terrain Faty Papy (28 ans), décédé ce jeudi 25 avril 2019 en plein du championnat du Swaziland avec son club Malanti Chiefs FC, opposé à Green Mamba FC. Il s’est écroulé après 15 minutes de jeu, et a été évacué dans un hôpital, où le corps médical en service a constaté son décès.
Un officiel de l’équipe a confirmé le décès du milieu des «Intamba mu Rugamba» quelques heures après à nos confrères de kickoff.com. Faty Papy souffrait en effet des problèmes cardiaques, qui étaient à l’origine de la résiliation de son contrat par le club sud-africain de Bidvest Wits en 2018.
En janvier, suite à des examens médicaux, Faty Papy avait été conseillé de subir une opération chirurgicale, suivie d’un arrêt définitif de sa carrière de footballeur. Il n’avait pas jugé opportun à cette période là de le faire, mais savait-il seulement que ses jours étaient désormais comptés ?
Il ne sera donc pas de la cuvée qui défendra les couleurs du Burundi en Egypte, alors qu’il avait été un très grand artisan de cette qualification.